Emeutes et expulsion : cas de Mohamed à Toulouse

12 janvier 2006 - 11h59 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’expulsion de Mohamed, interpellé pendant les émeutes, annulée par le tribunal le 16 décembre mais la préfecture statuera de nouveau sur son cas en février.
Mohamed, 18 ans, peut poursuivre ses études en France. Il a obtenu du tribunal administratif de Toulouse, vendredi, l’annulation de son arrêté d’expulsion.

Le jeune homme est en deuxième année de CAP maçonnerie. Né au Maroc, il vit depuis trois ans à Toulouse avec son père, qui dispose d’un titre de séjour. Majeur depuis le 15 novembre, il s’est placé, de fait, en situation irrégulière. Et son interpellation récente par la police sur les lieux d’un jet de pétards - auquel il se dit étranger - a accéléré la procédure. Dès le 6 décembre, un arrêté de reconduite à la frontière lui a été notifié par la préfecture. Une décision que Mohamed a contesté vendredi, devant le tribunal, avec le soutien de la Ligue des droits de l’homme.

Son avocate, Julie Broca, s’est appuyée sur une circulaire émise par le ministère de l’Intérieur et demandant aux préfets de prêter une attention particulière aux jeunes sans papiers scolarisés. « Il est parfaitement intégré », a-t-elle précisé. L’argument a été entendu. Après avoir annulé l’arrêté, le tribunal a demandé à la préfecture de statuer à nouveau « dans les deux mois » sur le cas de Mohamed.

Siurce : 20minutes.fr

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Toulouse - Expulsion - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Le portefeuille des Marocains du monde aiguise des appétits

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI a appelé à renforcer le cadre législatif de la diaspora marocaine. Depuis, la majorité gouvernementale se dispute le portefeuille des Marocains...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...