Emmaüs brave les obstacles pour aider les victimes du séisme au Maroc

5 octobre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les péripéties du voyage vers le Maroc n’ont pas diminué la détermination des membres de l’association Emmaüs de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre survenu le 8 septembre à Al Haouz.

Il aura fallu quatre-vingt-une heures dont vingt-six passées au port de Tanger Med pour que le convoi humanitaire Emmaüs, chargé de dons en provenance de Mende, Marvejols, Rodez et Millau, arrive au Maroc. Le voyage fut long et harassant, mais les membres de l’association ont tenu bon. Sur le trajet, Véronique Magnaux, la responsable de la communauté Emmaüs de Rodez, s’était montrée optimiste : « Avec Emmaüs, c’est toujours à l’arrache, mais on y arrive à chaque fois. L’esprit de l’abbé Pierre veille sur nous. » « C’est inenvisageable que l’on n’arrive pas au Maroc, clamait quant à lui Mostafa Zinini, salarié d’Emmaüs Rodez, quand les premières difficultés ont été rencontrées sur le port espagnol d’Algésiras. Il faut voir tout le travail que les compagnons ont accompli. On doit aller au bout. »

À lire :Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Les habitants ainsi que le président de la commune et ancien député du royaume entre 2011 et 2016, Lahcen Amrouch (parti de l’Istiqlal) ont accueilli la petite délégation française dans la cour de la Maison du miel à Argana, dans le Haut-Atlas, le 22 septembre, rapporte La Dépêche du Midi. Du traditionnel thé à la menthe a été servi aux membres de l’association. Après le déchargement des camions par les huit chauffeurs, place aux discussions sur le violent séisme qui a secoué le Maroc. « Ici, à Argana, les gens ont ressenti le séisme à 6,8, affirme Lahcen Amrouch. Moi, j’étais à Agadir. Dans la rue, on voyait les immeubles qui bougeaient, les fils électriques qui faisaient des étincelles en se touchant. Mais là-bas, il n’y a pas eu de gros dégâts. »

À lire :Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

Il ajoutera : « Depuis le tremblement de terre de 1960 (qui a rasé la ville et tué 12 000 personnes, NDLR), les règles pour construire sont très strictes. » Le tremblement de terre a fait près de 3000 morts dont près 500 dans la province Taroudant, plus de 5500 décès et d’énormes dégâts matériels. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée à Argana. Mieux, « toutes les maisons assez récentes ont résisté, justifie l’homme politique. Ce sont surtout les habitations traditionnelles qui se sont effondrées. »

À lire :Séisme au Maroc : plus de 5 milliards de dirhams collectés pour aider les victimes

Les membres de l’association ont pris congé des habitants d’Argana le 23 septembre. Ceux-ci ont exprimé leur joie d’avoir reçu les dons. « Au nom de tout le peuple marocain et d’Argana, je tiens à vous dire à quel point vous nous avez touchés par la grande peine que vous avez prise pour venir jusqu’à nous. Vous êtes ici chez vous et nous espérons vite vous revoir dans de meilleures circonstances », a dit le président de la commune.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les...

Séisme au Maroc : pour Vitaa, « le roi Mohammed VI a fait ce qu’il pouvait »

La chanteuse française Vitaa, qui a commencé à construire une maison au Maroc avant le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple...

Sauvé par des Marocains : un marathon pour remercier les héros de l’Atlas

Neuf mois après avoir frôlé la mort en montagne, un touriste britannique court un marathon afin de collecter des fonds au profit des villageois marocains qui lui ont sauvé la vie.

Séisme au Maroc : plus de 5 milliards de dirhams collectés pour aider les victimes

Depuis le 9 septembre, les institutions, collectivités, entreprises nationales et internationales, personnalités et associations se mobilisent pour venir en aide aux victimes du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : voici les mesures prises par les tour-opérateurs et les compagnies aériennes

Suite au tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, les tour-opérateurs et les compagnies aériennes ont pris un certain nombre de mesures.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Air Europa et Othman Ktiri envoient un avion pour les sinistrés

La compagnie aérienne Air Europa a envoyé des vivres et des produits d’hygiène personnelle à la Fondation Othman Ktiri, installée depuis un an dans la région de Marrakech, afin qu’elle les distribue aux personnes les plus touchées par le violent séisme...

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Maroc : le séisme réveille des sources d’eau asséchées depuis 20 ans

Le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc n’a pas été que dévastateur. Il a ravivé des sources d’eau totalement asséchées depuis 20 ans, mais aussi augmenter le débit des anciennes dans les montagnes d’Al Haouz.