Séisme au Maroc : ING Pays-Bas perd son procès contre une association

3 octobre 2023 - 20h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux Pays-Bas, la justice a tranché en faveur d’une association caritative qui vient en aide aux victimes du puissant séisme qui a frappé le Maroc. Une banque avait décidé de fermer son compte en raison de soupçons de blanchiment d’argent.

Le juge des référés d’Amsterdam a donné raison à la Fondation Najiba, présidée par Mourad Baddhou qui a fustigé la décision d’ING, premier groupe bancaire des Pays-Bas, de fermer son compte d’ici à la fin du mois de ce mois en raison de soupçons de blanchiment d’argent. Dans sa décision, le magistrat a indiqué qu’il n’y a pas « d’indices que la fondation n’est pas (seulement) impliquée dans des œuvres de bienfaisance, qu’elle se livre au blanchiment d’argent ou qu’elle présente d’autres comportements à risque », rapporte ANP.

À lire : Le beau geste de solidarité des Pays-Bas envers le peuple marocain

En septembre, l’association caritative a récolté quelque 900 000 euros pour les victimes du séisme survenu au Maroc. Le magistrat a balayé d’un revers de la main l’argument de la banque selon lequel les transactions via le Maroc sont risquées. « Le Maroc n’est actuellement pas un pays à haut risque, a-t-il déclaré. Dans ce contexte, la question se pose de savoir si ING n’impose pas des exigences trop élevées à la fondation. » Selon le tribunal, le grand nombre de dons signifie que la fondation doit devenir une entité plus professionnelle.

À lire :Pays-Bas : vers la fermeture du compte d’une association pour les victimes du séisme au Maroc

« La Fondation Najiba est très heureuse que justice ait été rendue, ont déclaré les avocats Lisa Jie Sam Foek et Jasper Hagers. Le tribunal a également montré que les intentions du président Mourad Baddhou sont sincères et que le conseil d’administration fait tout son possible pour professionnaliser davantage la fondation. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Droits et Justice - Banques - Blanchiment d’argent - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Pays-Bas : vers la fermeture du compte d’une association pour les victimes du séisme au Maroc

Aux Pays-Bas, une banque a décidé de fermer le compte d’une association caritative qui vient en aide aux victimes du puissant séisme qui a frappé le Maroc en raison de soupçons...

Le beau geste de solidarité des Pays-Bas envers le peuple marocain

Touchés par le séisme qui a frappé le Maroc, les habitants d’Amsterdam et deux autres villes hollandaises font preuve de solidarité avec les victimes.

Maroc : face à la tragédie, les cyberescrocs sans scrupules

Des sites d’escroquerie en ligne aux dons développés par des pirates sont apparus après le puissant et dévastateur tremblement de terre survenu le 8 septembre dernier au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Société Générale Maroc officiellement racheté

La Société Générale a annoncé vendredi 12 avril la cession de ses filiales marocaines, Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) et La Marocaine Vie, au groupe Saham pour un montant total de 745 millions d’euros. Cette opération s’inscrit dans le...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.