Pays-Bas : vers la fermeture du compte d’une association pour les victimes du séisme au Maroc

18 septembre 2023 - 23h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux Pays-Bas, une banque a décidé de fermer le compte d’une association caritative qui vient en aide aux victimes du puissant séisme qui a frappé le Maroc en raison de soupçons de blanchiment d’argent.

La Fondation Najiba, une organisation caritative islamique néerlandaise, est dans le viseur d’ING, premier groupe bancaire des Pays-Bas. Celui-ci a l’intention de fermer le compte de cette organisation caritative qui a déjà récolté quelque 900 000 euros pour les victimes du séisme survenu au Maroc d’ici à la fin du mois d’octobre. Selon le groupe bancaire, l’administration de l’organisation « n’est pas à la hauteur », rapporte le quotidien néerlandais Financieele Dagblad. Il lui reproche également d’avoir recruté un « comptable indigne de confiance ». Ce dernier est soupçonné notamment d’une fraude portant sur des millions d’euros de subventions au titre du coronavirus.

À lire : Le beau geste de solidarité des Pays-Bas envers le peuple marocain

Face à cette situation, Najiba a engagé les avocats Jasper Hagers et Lisa Jie Sam Foek pour contester la décision. Il n’est pas exclu que l’association demande au tribunal un jugement sommaire au cas où la banque fermerait son compte. « La fermeture du compte signifierait la fin de l’association caritative. Mais c’est bien pire pour toutes les personnes au Maroc qui ont besoin d’aide », a déclaré Jie Sam Foek. Son confrère Jasper Hagers a assuré que l’organisation caritative n’était pas au courant des accusations portées contre le comptable.

À lire :Un important don de Hyundai aux victimes du séisme au Maroc

En 2021, Najiba avait déposé un rapport annuel auprès de la chambre de commerce, mais celle-ci ne l’aurait approuvé. D’énormes dépenses ont été également effectuées notamment 273 000 euros pour l’achat d’un millier de moutons au nom d’un projet local. De quoi éveiller des soupçons blanchiment d’argent. La gestion financière de l’organisation devait d’ailleurs faire l’objet d’un procès au début de l’année, fait-on savoir. « L’affaire a été réglée à l’amiable à l’époque et le compte bancaire pouvait rester ouvert si des améliorations étaient apportées. C’est ce qui s’est passé », a déclaré Hagers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Banques - Séisme - Blanchiment d’argent - MRE

Aller plus loin

Le beau geste de solidarité des Pays-Bas envers le peuple marocain

Touchés par le séisme qui a frappé le Maroc, les habitants d’Amsterdam et deux autres villes hollandaises font preuve de solidarité avec les victimes.

Un important don de Hyundai aux victimes du séisme au Maroc

Le conglomérat sud-coréen Hyundai Motor Group manifeste sa générosité envers les victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre en...

Séisme au Maroc : ING Pays-Bas perd son procès contre une association

Aux Pays-Bas, la justice a tranché en faveur d’une association caritative qui vient en aide aux victimes du puissant séisme qui a frappé le Maroc. Une banque avait décidé de...

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.