Sauvé par des Marocains : un marathon pour remercier les héros de l’Atlas

19 novembre 2023 - 22h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Neuf mois après avoir frôlé la mort en montagne, un touriste britannique court un marathon afin de collecter des fonds au profit des villageois marocains qui lui ont sauvé la vie.

Kieran Sauboorah, 31 ans, souhaite manifester sa gratitude envers les huit villageois marocains qui lui ont sauvé la vie dans les montagnes de l’Atlas. Il court donc un marathon pour collecter des fonds qui leur seront destinés. « Ils ne me connaissent même pas et ils sont venus me sauver la vie. Sans eux, je ne serais pas ici. […] Quand ils m’ont mis dans l’ambulance, je me suis dit que si je m’en sortais, je devais tout à ces hommes », raconte le trentenaire à MyLondon.

À lire : Un couple écossais fait un trek pour récolter des fonds au Maroc

En février, Kieran et un ami arrivent au Maroc pour une randonnée dans les montagnes de l’Atlas. Après avoir atteint une altitude d’environ 4 500 mètres et profité de vues spectaculaires sur des chutes d’eau gelées et sur la beauté des environs, ils se trouvent confrontés à d’énormes difficultés. Kieran entend son ami crier son nom. « Des rochers se sont détachés du flanc de la montagne. Ça m’a frappé à la tête et j’ai fait une chute de 6 mètres. Ça m’a littéralement écrasé au niveau de l’abdomen », raconte le trentenaire. Il réussit dans un premier temps à déplacer le rocher de 200 kilos sur son côté droit, mas il se voit ensuite dans l’incapacité de faire la même action.

À lire : Emmaüs brave les obstacles pour aider les victimes du séisme au Maroc

Dans la foulée, le touriste britannique se brise la hanche. « Le bas de mon dos s’est enfoncé dans la roche et j’ai perdu beaucoup de terminaisons nerveuses. J’ai rompu les tendons du genou, déchiré mon ligament croisé antérieur et rompu les terminaisons nerveuses de mon quadriceps droit. Bien que touché, Kieran a essayé d’aider son ami et le guide à repousser le rocher de son corps. Ils ont réussi à le déplacer suffisamment pour qu’il puisse libérer sa jambe. « J’ai perdu la vue pendant environ 20 minutes et je me suis complètement évanoui, j’ai même cru que j’étais mort », a ajouté le préparateur physique.

À lire :Un Franco-Marocain part de Bordeaux à pied afin d’aider un orphelinat au Maroc (vidéo)

Le guide part chercher de l’aide. Kieran passe deux heures et demie dans les montagnes, dans le froid glacial de la neige. Huit villageois se sont portés volontaires pour les aider. Ils arrivent avec un brancard de fortune, enveloppent le touriste britannique dans des tapis et des cordes avant de le faire descendre pendant deux heures. Tous arrivent dans un hôpital local du village, qui les réfèrent vers une clinique privée, Kieran ayant perdu plus d’un litre de sang. Après huit heures de route, le trentenaire est admis dans un hôpital de Marrakech, où il apprend qu’il souffrait d’une hémorragie interne au niveau de l’abdomen et qu’il devait être opéré immédiatement. L’opération se solde par un succès. Après avoir passé cinq jours en soins intensifs et deux semaines à l’hôpital, cet homme originaire d’Enfield rentre en Angleterre par avion médicalisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Grande-Bretagne - Marathon

Aller plus loin

Houssame Benabbou : d’une course à l’acte héroïque après un accident

Houssame Benabbou, marathonien espagnol d’origine marocaine, a récemment vécu une expérience dont il va se souvenir toute sa vie.

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les...

Une jeune sportive relie Brest à Essaouira à vélo afin d’aider une association

À 26 ans, Camille, ex-professeur d’éducation physique et sportive, a décidé de relier Brest à Essaouira (Maroc) à vélo, avec pour objectif principal de récolter des fonds pour...

La Marocaine Majida Maayouf pulvérise le record d’Espagne de Marathon

L’athlète espagnole d’origine marocaine, Majida Maayouf, vient d’établir un nouveau record d’Espagne au marathon à Valence, avec un temps de 2 heures 21 minutes et 27 secondes.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : de "paradis gay" à destination à risque pour les LGBTQ+ ?

Le Maroc est passé de « pays gay-friendly » à destination touristique moins sûre pour les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Il y existe toutefois une sorte de tolérance.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.

Les cascades d’Ouzoud se refont une beauté

L’achèvement de la réhabilitation du site touristique des Cascades d’Ouzoud préoccupe le conseil du groupement des collectivités territoriales Haut et Moyen Atlas d’Azilal. Une convention de partenariat a été approuvée dans ce sens.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

L’aéroport de Tanger fait peau neuve

Le projet de développement et d’expansion de l’aéroport Ibn Batouta, vise à contribuer au développement touristique et économique de la ville de Tanger. La commune apporte une contribution financière.