Des épouses de djihadistes et leurs enfants de retour en Belgique

17 juillet 2021 - 09h00 - Belgique - Ecrit par : G.A

L’agence Belga a confirmé vendredi la tenue effective d’une opération de rapatriement de femmes et d’enfants de djihadistes du camp de Roj, dans le nord-est de la Syrie, vers la Belgique. Pour des «  raisons de sécurité nationale  », les autorités belges avaient refusé de communiquer sur cette mission de rapatriement de ces six épouses de djihadistes ayant rallié le groupe terroriste Etat islamique (EI).

Selon «  De Morgen  », qui cite des médias kurdes et le tweet d’un journaliste français, il s’agit de six femmes et de dix enfants âgés de moins de 12 ans, qui ont été pris en charge vendredi matin par une délégation belge. Quatre des mères sont originaires de Bruxelles et deux de Flandre, précise le journal. C’est le Conseil national de Sécurité (CNS) qui a décidé, depuis le 3 mars, que l’opération devrait se dérouler dans la plus grande discrétion, selon les précisions du Premier ministre Alexander De Croo à la Chambre.

À lire : Des enfants belges rapatriés de Syrie

L’opération de rapatriement a été critiquée ce vendredi après-midi par le député Theo Francken (N-VA). «  Ce n’est pas un hasard que l’opération de sauvetage se déroule après la dernière réunion plénière (de la Chambre) avant les congés d’été, ce qui fait que nous ne pouvons pas interroger le gouvernement à ce sujet  », a-t-il écrit.

À lire : Syrie : Maria, une Marocaine de 3 ans, seule face à la violence de la guerre

«  Je pense que le gouvernement envoie également un mauvais signal aux victimes du terrorisme  », a ajouté le député nationaliste. C’est la première fois que la Belgique rapatrie des adultes des camps pour djihadistes d’Al-Hol – parfois qualifié de «  poudrière djihadiste  » et qui accueille des familles syriennes, irakiennes mais aussi d’Europe ou d’Asie – et de Roj, contrôlés par des forces kurdes en Syrie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Syrie - Etat islamique - Daech - Rapatriement

Aller plus loin

Des enfants belges rapatriés de Syrie

Une trentaine d’enfants de moins de 12 ans et leurs mères vivant dans les camps en Syrie devront être rapatriés vers la Belgique, selon une décision prise début mars dernier par...

Marocaines détenues en Syrie et en irak : est-ce le bout du tunnel ?

La Chambre des représentants a décidé de mettre en place une mission parlementaire, chargée d’examiner la situation des Marocaines et leurs enfants détenus en Syrie et en Irak.

Syrie : Maria, une Marocaine de 3 ans, seule face à la violence de la guerre

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a été interpellé par le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM) , Abdellatif Wahbi, sur le sort d’une...

Enlevé par sa mère et gardé en Syrie, un enfant de 9 ans rapatrié en Belgique

Un jeune garçon de 9 ans, enlevé par sa mère et conduit en Syrie, a été rapatrié, vendredi pour la Belgique. L’information a été confirmée par le ministère des Affaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.