Marocaines détenues en Syrie et en irak : est-ce le bout du tunnel ?

4 décembre 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

La Chambre des représentants a décidé de mettre en place une mission parlementaire, chargée d’examiner la situation des Marocaines et leurs enfants détenus en Syrie et en Irak.

Selon une source parlementaire relayée par Kech24, la commission parlementaire, qui sera dirigée par le Secrétaire général du parti de l’Authenticité et de la Modernité, devra tenir sa première réunion lundi prochain, afin de mettre en place un programme de travail et convenir du mode de fonctionnement.

L’initiative, introduite par le député de l’opposition en janvier dernier, a pour but de réagir aux appels des dizaines de femmes marocaines détenues avec leurs enfants dans les camps de réfugiés en Syrie et en Irak. Abdellatif Ouahbi avait évoqué une visite des lieux de détention et l’examen des conditions de vie des Marocaines.

Dans son exposé, le secrétaire général avait demandé l’accord de la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme au sein de la Chambre des représentants, afin de pouvoir examiner les modalités de rapatriement des Marocaines bloquées dans ces zones de conflit. Il avait également invité l’État marocain à assurer la réinsertion des victimes de ce «  désastre humanitaire  » dans le tissu social.

Pour rappel, le désormais ex-directeur du Bureau Central des investigations judiciaires, Abdelhak Khiame, avait annoncé en octobre 2019 que les épouses des combattants marocains de Daech ne seraient pas poursuivies en justice à leur retour au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Syrie - Femme marocaine - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Etat islamique - Daech - Rapatriement

Aller plus loin

Lueur d’espoir pour les Marocains détenus en Syrie et en Irak

Une rencontre réunira très prochainement la mission parlementaire dédiée aux Marocains bloqués et détenus en Syrie et en Irak. Cette première rencontre représente un signe...

Des épouses de djihadistes et leurs enfants de retour en Belgique

L’agence Belga a confirmé vendredi la tenue effective d’une opération de rapatriement de femmes et d’enfants de djihadistes du camp de Roj, dans le nord-est de la Syrie, vers la...

Maroc : des combattants de Daech bientôt reçus au Parlement

Le Parlement s’apprête à entendre la semaine prochaine des Daechiens dans le cadre d’une mission exploratoire sur les Marocains bloqués en Syrie et en Irak. Au nombre de 6, ces...

Enfin le bout du tunnel pour les familles des Marocains de Daech !

Les dossiers des familles des Marocains de Daech ont fait l’objet de discussions entre la mission parlementaire présidée par Abdellatif Ouahbi et la coordination nationale pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.