Recherche

Des Marocaines bloquées en Syrie attendent des visas pour rentrer chez elles

© Copyright : DR

11 janvier 2021 - 10h40 - Société - Par: S.A

Ils sont environ 1 082 femmes et enfants marocains bloqués dans les camps de réfugiés, en Syrie, en particulier à Al-Hol situé à quelque 45 kilomètres à l’est de Hasakeh, qui attendent leurs visas pour rentrer chez eux.

«  Ma décision de voyager n’était pas de ma propre volonté. Mon mari m’a menacé avec mes enfants, me forçant à faire ce voyage et vivre dans cet endroit  », confie une Marocaine à Asharq Al-Awsat. Dans ce pays ravagé par la guerre, la Marocaine de 40 ans vit dans une petite tente de fortune aux côtés de ses enfants. Elle raconte comment sa vie avait basculé suite à la décision de son mari de rejoindre le Front al-Nosra en 2013.

«  Lorsque je me suis mariée en 2005, je n’ai remarqué aucun signe d’extrémisme chez mon mari, qui était également de nationalité marocaine  », déclare-t-elle, expliquant que son époux avait ensuite été radicalisé par un contenu violent partagé sur les réseaux sociaux. Il s’agit des images révélant le bilan de la guerre en Syrie, lesquelles avaient influencé de nombreux sympathisants à travers le monde.

«  Au cours de l’été 2013, sans aucun préavis, mon mari a décidé que nous irons en Turquie. Après notre arrivée là-bas, il m’a informé qu’il souhaitait entrer en Syrie pour rejoindre le Front al-Nosra. Il a ensuite prêté allégeance à l’État islamique  », raconte Mahira. À l’en croire, elle s’était farouchement opposée à la participation de son mari au combat en Syrie. Mais sous sa menace de lui retirer ses enfants, elle dit s’être résignée. «  Il savait à quel point j’étais attachée à mes enfants. Il a dit qu’il me les retirerait de force, alors j’ai accepté  », a-t-elle poursuivi, ajoutant avoir été victime de maltraitances.

Évoquant par ailleurs l’initiative du Parlement marocain de rapatrier les ressortissants bloqués en Syrie, la quadragénaire exprime un optimisme prudent. «  J’espère que cette nouvelle est vraie et que nous pourrons rapidement rentrer chez nous  », dit-elle.

Mots clés: Syrie , Visa , Terrorisme , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact