Maroc : manifestation pour exiger le retour des femmes et enfants détenus en Syrie et en Irak

29 janvier 2022 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Des dizaines de proches de djihadistes marocains détenus en Syrie et en Irak ont manifesté vendredi devant le parlement marocain à Rabat pour exiger leur rapatriement.

Les manifestants, des femmes pour la plupart, ont scandé des slogans et brandi des banderoles pour demander aux autorités marocaines d’œuvrer pour le retour de leurs proches, notamment les femmes et les mineurs détenus dans les camps en Syrie et en Irak, fait savoir EFE. « Les enfants déplacés dans les camps doivent rentrer chez eux », peut-on lire sur l’une des banderoles.

À lire : Appel au rapatriement des enfants marocains des camps de Syrie

« Ce sont nos enfants, des enfants du Maroc. Ils se sont trompés, mais nous voulons qu’ils soient jugés ici et qu’ils purgent leurs peines ici pour que leurs proches puissent les voir », a déclaré Saadia Amrani, l’une des manifestantes, originaire de Fès, dont le frère s’est affilié à l’État islamique en Syrie. « Je ne sais pas s’il est mort ou vivant », a-t-elle indiqué, précisant qu’elle n’a pas eu de ses nouvelles depuis quatre ans.

À lire : Les djihadistes marocains et leurs familles retenus en Syrie attendent d’être rapatriés

Selon le coordinateur des proches des Marocains détenus en Syrie et en Irak, plus de 200 djihadistes marocains (femmes et enfants) sont détenus dans ces deux pays. De son côté, le gouvernement marocain estime à plus de 1 100 le nombre de djihadistes et des membres de leurs familles, détenus dans les camps en Syrie. Seulement huit d’entre eux ont été rapatriés au Maroc il y a deux ans.

À lire : Lueur d’espoir pour les Marocains détenus en Syrie et en Irak

« Je reconnais que nos enfants ont fait une erreur, et nous demandons à Sa Majesté Mohammed VI d’autoriser le retour de ces enfants », a réclamé une autre manifestante dont le fils, combattant de Daech en Syrie, est mort, laissant derrière lui trois filles, actuellement livrées à elles-mêmes dans un camp kurde. Selon les chiffres du Bureau central d’enquête judiciaire (BCIJ), 1 654 citoyens marocains se sont fait enrôler dans divers groupes djihadistes pour combattre dans la zone syro-irakienne, dont 1 060 ont rejoint le groupe Daech.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Irak - Syrie - Enfant - Etat islamique - Daech - Rapatriement

Aller plus loin

Les femmes et enfants marocains bientôt rapatriés des camps de Syrie

Le rapatriement des femmes et enfants marocains dans les camps de Syrie pourrait bientôt se concrétiser, si l’on s’en tient au recensement de ces ressortissants marocains lancé...

Les djihadistes marocains et leurs familles retenus en Syrie attendent d’être rapatriés

Le nouveau directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Habboub Cherkaoui, a indiqué que 1 137 djihadistes marocains et leurs familles, détenus dans les...

Femme d’un djihadiste français, une Marocaine encourt 30 ans de réclusion criminelle

Le procès de la Marocaine Latifa Chadli, 40 ans, et de son époux, un djihadiste toulousain et la mère (59 ans) de celui-ci s’ouvre lundi 16 janvier devant la Cour d’assises...

France : nouvelle opération de rapatriement de femmes djihadistes avec leurs enfants

La France a rapatrié ce mardi 24 janvier 2023 des camps de prisonniers de la zone irako-syrienne 15 djihadistes françaises et 32 enfants. Parmi eux, la veuve de Samy Amimour,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...