Appel au rapatriement des enfants marocains des camps de Syrie

19 décembre 2021 - 13h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Plusieurs enfants de combattants marocains de Daech morts au front, sont détenus dans des camps en Syrie. La Coordination des Marocains détenus et bloqués en Syrie et en Irak, qui estime leur nombre à 31, demande aux autorités marocaines d’œuvrer pour leur rapatriement.

Ces orphelins, éloignés de leurs familles, vivent dans des conditions misérables dans les camps syriens, a déclaré à Hespress Maryem Zabroune, secrétaire générale de la coordination nationale des familles des Marocains détenus et bloqués en Syrie et en Irak, demandant l’intervention des autorités marocaines « pour récupérer ces enfants qui ne sont pas responsables de ce que les adultes ont fait ».

À lire : Le PAM appelle à rapatrier les enfants marocains des djihadistes de Daech

« Mon frère vivait avec sa femme et ses deux enfants en France, où il menait une vie tranquille, avant que sa situation ne bascule en 2015… Il nous a dit qu’il s’installerait dans la ville d’Agadir, mais soudainement, le contact avec lui a été coupé. Avec le temps, il est devenu clair qu’il est allé en Syrie avec sa femme et ses deux enfants », a confié une femme originaire de Meknès. Et d’ajouter : « Nous avons été informés par sa femme de sa mort, et après cela, nous avons également été informés de la mort de sa femme. Et jusqu’à présent, nous ne savons rien du sort des deux enfants ».

À lire : Les femmes et enfants marocains bientôt rapatriés des camps de Syrie

Selon un rapport parlementaire visant à « déterminer la situation des Marocains bloqués en Syrie et en Irak », 400 mineurs marocains séjournent dans les camps syriens, dont 153 ont confirmé avoir grandi au Maroc, les autres ayant vu le jour dans des zones de tension. Le rapport a également dénoncé les souffrances subies par les femmes et les enfants détenus dans les camps syriens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Enfant - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Syrie : la France rapatrie 15 femmes et 40 enfants

Un groupe de ressortissants français composé de 40 enfants et 15 femmes ont été rapatriés de la Syrie par la France. Ils étaient détenus dans les camps du nord-est de la Syrie.

Maroc : manifestation pour exiger le retour des femmes et enfants détenus en Syrie et en Irak

Des dizaines de proches de djihadistes marocains détenus en Syrie et en Irak ont manifesté vendredi devant le parlement marocain à Rabat pour exiger leur rapatriement.

Le PAM appelle à rapatrier les enfants marocains des djihadistes de Daech

La situation des enfants marocains des djihadistes de Daech préoccupe le Parti de l’Authenticité et de la modernité (PAM). Abdellatif Ouahbi, son secrétaire général, plaide pour...

Les djihadistes marocains et leurs familles retenus en Syrie attendent d’être rapatriés

Le nouveau directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Habboub Cherkaoui, a indiqué que 1 137 djihadistes marocains et leurs familles, détenus dans les...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.