Bonne nouvelle pour les Marocaines de Daech et leurs enfants

2 juillet 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc a autorisé le rapatriement des Marocaines de Daech et leurs enfants. Tous sont détenus dans les zones de conflit en Syrie et en Irak.

La voix des associations plaidant pour le rapatriement des Marocaines et leurs enfants qui vivaient au sein de Daech et d’autres organisations terroristes en Syrie et en Irak dans des conditions inhumaines a été enfin entendue. Azzeddine El Bakkali, président de la Coordination nationale des Marocains bloqués et détenus en Irak en Syrie a fait savoir que les autorités marocaines ont autorisé ces femmes à rentrer au pays. Il leur a été ainsi demandé de se diriger vers l’administration, en vue d’entamer les préparatifs de leur retour au Maroc après la finalisation des procédures administratives.

À lire : Les djihadistes marocains et leurs familles retenus en Syrie attendent d’être rapatriés

Dans une déclaration à Al Massae, Azzedine El Bakkali a indiqué que « plusieurs parties ont contribué à l’issue de ce dossier humanitaire, en vue de rapatrier ces femmes marocaines et leurs enfants, détenus dans les camps des réfugiés en Syrie, notamment la mission parlementaire et le ministère des Affaires étrangères, entre autres ».

Selon l’Observatoire national des droits de l’Homme (ONDH), on dénombre 81 femmes et 251 enfants dans les camps du nord de la Syrie, 64 femmes et 221 enfants dans le camp d’Al-Houl, et enfin 17 femmes marocaines et 30 enfants dans le camp d’Al-Roj.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Irak - Syrie - Femme marocaine - Enfant - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Les djihadistes marocains et leurs familles retenus en Syrie attendent d’être rapatriés

Le nouveau directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Habboub Cherkaoui, a indiqué que 1 137 djihadistes marocains et leurs familles, détenus dans les...

Le Maroc ne veut pas accueillir la « veuve noire » du djihadisme, Malika El Aroud

Le Maroc refuse de coopérer dans l’extradition de MAlika El Aroud, celle qui est surnommée « la veuve noire » du djihadisme. L’annonce a été faite, lundi par Sammy Mahdi le...

Des Marocaines bloquées en Syrie attendent des visas pour rentrer chez elles

Ils sont environ 1 082 femmes et enfants marocains bloqués dans les camps de réfugiés, en Syrie, en particulier à Al-Hol situé à quelque 45 kilomètres à l’est de Hasakeh, qui...

Les régions d’origine des Marocains de Daech dévoilées

Au total 2 577 combattants au nombre desquelles 1659 Marocains ont été recensés dans les zones de conflits en Irak et en Syrie. Ils avaient quitté le Maroc pour rejoindre...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains internautes adhèrent à l’idée, d’autres la réprouvent fortement.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.