Le Maroc ne sait que faire de ses ressortissants en Syrie et en Irak

4 novembre 2022 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Ils sont près de 300 ressortissants marocains à se retrouver dans les camps dirigés par l’État islamique en Syrie et en Irak. Le Maroc suit leurs dossiers.

Au total, 277 Marocains sont placés dans les camps de Syrie et d’Irak, a fait savoir le ministre marocain de l’Intérieur. Dans le détail, on dénombre 182 enfants, 65 hommes et 30 femmes. À en croire le département d’Abdelouafi Laftit, le ministère des Affaires étrangères et les autorités de sécurité suivent les dossiers de ces citoyens marocains dans ces camps.

À lire : Maroc : manifestation pour exiger le retour des femmes et enfants détenus en Syrie et en Irak

Le Maroc pourra-t-il assurer le rapatriement de ces ressortissants qui ont rejoint les organisations terroristes en Syrie et en Irak ? Selon le ministère, le processus de rapatriement est l’un des plus grands défis auxquels le royaume est confronté.

À lire : Appel au rapatriement des enfants marocains des camps de Syrie

Cette année, le Maroc a pu rapatrier de Syrie et d’Irak environ 117 Marocains. Parmi eux, 25 ressortissants marocains affiliés à l’État islamique qui ont été traduits en justice.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Irak - Syrie - Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

La djihadiste marocaine Douha Mounib condamnée à 12 ans de réclusion criminelle

Ouvert le lundi 27 février dernier, le procès de la djihadiste marocaine Douha Mounib, sage femme devenue une acquise à la cause de l’État islamique (EI) s’est achevé mercredi...

Belgique : Aicha Bacha révèle l’univers familial des djihadistes marocains partis en Syrie

À l’approche du procès des attentats à Bruxelles, la Belgo-marocaine Aicha Bacha, docteure en sciences politiques et sociales à l’Université libre de Belgique (ULB), livre les...

Les djihadistes marocains et leurs familles retenus en Syrie attendent d’être rapatriés

Le nouveau directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Habboub Cherkaoui, a indiqué que 1 137 djihadistes marocains et leurs familles, détenus dans les...

Que faire des 200 enfants marocains détenus en Syrie et en Irak ?

En tout, 203 enfants marocains restent détenus en Syrie et en Irak depuis la chute de l’État islamique (EI) sans l’espoir de rapatriement. C’est ce que révèle la coordination...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Maroc : bonne nouvelle pour ceux qui aiment les Hammams

Les Marocains pourront fréquenter les hammams, restés en partie fermés depuis plusieurs semaines suite à une note du ministère de l’Intérieur, pendant le ramadan. Dimanche, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que le mois sacré...