Syrie : des djihadistes marocains s’évadent de prison

26 janvier 2022 - 17h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Des djihadistes marocains sont parmi ceux qui se sont évadés de la prison d’Al-Sinaa (aussi appelée Ghwayran), l’un des plus grands centres de détention en Syrie, à la suite d’un assaut mené par les combattants de Daech.

Dans la nuit de jeudi 20 janvier et vendredi 21 janvier, l’État islamique (EI) a attaqué la prison surpeuplée d’Al-Sinaa près de Hassaké, dans le Nord-Est de la Syrie, où est incarcéré l’essentiel de ses combattants. En tout, près de 3500 djihadistes - dont plusieurs dirigeants de Daech — étaient détenus dans cette ancienne école et surveillés par les forces kurdes chargées de la sécurité de la région, rapporte Le Temps. Le bilan de l’attaque fait état de 154 morts, dont 102 djihadistes, 45 combattants kurdes et sept civils. On dénombre de centaines de mineurs qui seraient otages du groupe islamiste à l’intérieur de la prison. Ces mineurs seraient au nombre de 850 et certains n’ont que 12 ans, précise l’UNICEF.

À lire : Lueur d’espoir pour les Marocains détenus en Syrie et en Irak

Dans la foulée, certains prisonniers ont réussi à s’évader. Selon l’Office syrien des droits de l’Homme (OSDH), des centaines d’entre eux ont été rattrapées mais des dizaines seraient encore en fuite. De leur côté, les Forces démocratiques syriennes (FDS) disent avoir arrêté 89 prisonniers. En tout, 12 marocains djihadistes sont parmi les combattants qui ont réussi à s’échapper. Après l’assaut, les combats entre les combattants kurdes, et les djihadistes continuent. Lundi, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) a annoncé que les combats ont fait près de 45 000 déplacés (civils).

Sujets associés : Syrie - Prison - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Lueur d’espoir pour les Marocains détenus en Syrie et en Irak

Une rencontre réunira très prochainement la mission parlementaire dédiée aux Marocains bloqués et détenus en Syrie et en Irak. Cette première rencontre représente un signe...

Espagne : la justice condamne trois frères pour la mort d’un Marocain djihadiste tué en Syrie

La justice espagnole a condamné vendredi à huit ans de prison trois frères, membres d’une organisation terroriste basée à Badalona (Barcelone), pour la mort d’un jeune Marocain...

Turquie : un djihadiste marocain transféré en Belgique

Le djihadiste belgo-marocain Fouad Akrich déchu de sa nationalité belge a été transféré, depuis la Turquie, dans une prison belge. Membre de Sharia4Belgium, il était parti en...

Marocaines détenues en Syrie et en irak : est-ce le bout du tunnel ?

La Chambre des représentants a décidé de mettre en place une mission parlementaire, chargée d’examiner la situation des Marocaines et leurs enfants détenus en Syrie et en Irak.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.