Espagne : la justice condamne trois frères pour la mort d’un Marocain djihadiste tué en Syrie

14 juin 2022 - 10h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

La justice espagnole a condamné vendredi à huit ans de prison trois frères, membres d’une organisation terroriste basée à Badalona (Barcelone), pour la mort d’un jeune Marocain qu’ils ont endoctriné et qui est mort dans un bombardement en Syrie, alors qu’il combattait aux côtés de l’État islamique.

Les trois frères ont recruté Mohamed Kaouch, un jeune marocain résidant dans la même ville, et l’ont envoyé combattre en Syrie. Le jeune homme y a perdu la vie lors d’un bombardement. Le tribunal considère que les trois condamnés pour un crime d’appartenance à une organisation criminelle ont mené des actions terroristes dans des lieux de conflit, en l’occurrence en Syrie.

Selon l’Audience nationale, Kaouch est devenu un radicalisé djihadiste en 2008, lors de son séjour à la prison Modelo de Barcelone, où il a été endoctriné par un prisonnier marocain connu sous le nom de Mohamed Rifi. En 2012, Kaouch s’est rendu au Maroc avec un autre jeune homme qui assistait aussi aux réunions d’endoctrinement des trois frères, avant d’obtenir en 2014 un visa pour la Turquie d’où il a rejoint la Syrie pour combattre aux côtés de Daech.

À lire : Syrie : des djihadistes marocains s’évadent de prison

Le Marocain a maintenu le contact avec ses proches en Espagne jusqu’en 2016, année où les sœurs du jeune homme qui l’a accompagné au Maroc, ont informé sa famille de son décès dans un bombardement en Syrie. Le tribunal a rendu sa décision sur la base des déclarations d’un témoin protégé qui a dénoncé à la police le groupe terroriste qui tenait des réunions pour endoctriner des fidèles musulmans.

Les trois frères, pour leur part, ont nié les faits lors de leur comparution à l’audience tenue en avril dernier à l’Audience nationale. Ils ont affirmé qu’ils ne se livraient pas à des activités de recrutement, d’endoctrinement et de radicalisation. « Tous les musulmans ne sont pas des radicaux », a déclaré l’un d’eux, précisant que les réunions organisées étaient suivies par « des amis et des parents ».

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Décès - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Pays-Bas : une Marocaine rapatriée de Syrie et condamnée pour terrorisme

Les autorités néerlandaises ont rapatrié d’un camp de prisonniers kurdes en Syrie, Ilham B., une néerlando-marocaine âgée de 28 ans. Aux Pays-Bas, elle devra purger une peine de...

Un couple de Syriens meurt après avoir été jété à la mer près de Nador

Kozal et Mala Hussein qui étaient en route pour l’Espagne, n’arriveront pas à destination. Le conducteur du jet ski, d’origine marocaine qui les transportait, a jeté en mer...

Syrie : des djihadistes marocains s’évadent de prison

Des djihadistes marocains sont parmi ceux qui se sont évadés de la prison d’Al-Sinaa (aussi appelée Ghwayran), l’un des plus grands centres de détention en Syrie, à la suite...

Syrie : Maria, une Marocaine de 3 ans, seule face à la violence de la guerre

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a été interpellé par le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM) , Abdellatif Wahbi, sur le sort d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.