Le Sénat espagnol refuse de reconnaître le Polisario

9 février 2017 - 12h20 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Le Sénat espagnol a rejeté mercredi une motion présentée par le parti « La gauche républicaine de Catalogne » ( Esquerra Republicana de Cataluña - ERC), dans laquelle il exigeait une reconnaissance officielle de la « République Arabe Sahraouie Démocratique » comme un Etat souverain.

La motion a été rejetée par le parti au pouvoir, le Parti populaire, mais elle a été votée par ERC, Unidos Podemos et PNV (Parti national basque), alors que le parti socialiste s’est abstenu, de même que Ciudadanos (centre droit).

L’ERC, dans sa motion, prévoyait non seulement la reconnaissance de la RASD en tant qu’Etat souverain, mais en plus l’Espagne devait établir des relations bilatérales avec le front Polisario et octroyer des bourses pour les étudiants et tenter de faire pression pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara Occidental.

Pour Jordi Martí, le sénateur à l’origine de cette motion, l’Espagne appuie le commerce dans la zone « contrôlée par le Maroc » donnant ainsi la « légitimité de manière indirecte aux occupants » marocains.

De son côté le PSEO a estimé qu’il fallait « concentrer tous les efforts à l’organisation d’un référendum qui permettra à la population de décider de son avenir », ajoutant que « les Nations Unies n’ont pas encore accepté la souveraineté du territoire ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Polisario - Sahara Occidental - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Ces articles devraient vous intéresser :

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.