États-Unis : un plaidoyer du Congrès en faveur du phosphate marocain

20 mars 2022 - 14h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Des membres du Congrès américain ont appelé la Commission du commerce international à annuler les droits compensateurs imposés sur le phosphate naturel du Maroc.

Dans une correspondance adressée à la Commission du commerce international, plus de 80 membres du Congrès demandent l’annulation des droits sur le phosphate marocain, rapporte DTN.com. « Avec un approvisionnement limité en engrais aux États-Unis, j’exhorte l’administration à supprimer ou à suspendre les droits compensateurs sur les produits fertilisants des principaux fournisseurs », a déclaré le sénateur Jerry Moran. Pour ce dernier, cette solution augmenterait la disponibilité des produits fertilisants. Les législateurs appellent également la Commission à mettre fin à la possibilité de tarifs d’importation de certains engrais dont le prix a plus que doublé au cours des deux dernières années.

À lire : Engrais phosphatés : le Groupe OCP conteste la décision américaine

Il y a un an, la Commission du commerce international a voté 4 contre 1 pour imposer des droits d’importation de 20 % sur les engrais phosphatés du groupe marocain OCP, ainsi que des droits sur les importations de phosphore de Russie. Les tarifs sont intervenus après une pétition en 2020 estimant que le Maroc et la Russie utilisaient des subventions injustes pour vendre du phosphore sur le marché mondial. En 2019, les États-Unis avaient importé environ 2 millions de tonnes métriques d’engrais phosphorés du Maroc.

À lire : Etats Unis : ouverture d’une enquête sur les engrais phosphatés importés du Maroc

L’arrêt des exportations russes pourrait certainement faire remonter les prix. Cette situation pourrait représenter une opportunité pour l’OCP d’améliorer sa place sur le marché international. Les réserves de phosphate du Maroc sont estimées à environ 50 milliards de tonnes, loin devant la deuxième place de la Chine à 3,2 milliards de tonnes, et comprenant plus de 70 % des réserves mondiales comptabilisées.

Sujets associés : États-Unis - Office Chérifien des phosphates (OCP)

Aller plus loin

Phosphates : les exportations ont doublé fin mars

À fin mars dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont presque doublé, atteignant 24,54 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,43 MMDH, un...

Phosphates : le Maroc a un rude concurrent

L’Office Chérifien des phosphates (OCP), qui avait le monopole du marché africain en phosphates, fait face désormais à la concurrence. À leur grand désarroi, la société...

Etats Unis : ouverture d’une enquête sur les engrais phosphatés importés du Maroc

Washington a ouvert, vendredi, une enquête sur les engrais phosphatés importés du Maroc. Le département américain du Commerce veut savoir si les producteurs d’engrais...

Les ventes de phosphates en hausse de 61%

Les ventes de phosphates et dérivés ont augmenté de 61% à fin avril 2010 pour un montant de 8,7 milliard de dirhams. Cette hausse s’explique principalement par la forte...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Les exportations marocaines dopées par le phosphate

Le premier semestre de 2022 a été témoin d’un essor des exportations marocaines de phosphates et dérivés.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Bénéfice record pour le Groupe OCP en 2022

L’année 2022 a été florissante pour le groupe OCP avec une performance bien au-delà de celle enregistrée en 2021, avec un chiffre d’affaires de 114,6 milliards de dirhams.