États-Unis : un plaidoyer du Congrès en faveur du phosphate marocain

20 mars 2022 - 14h40 - Ecrit par : A.S

Des membres du Congrès américain ont appelé la Commission du commerce international à annuler les droits compensateurs imposés sur le phosphate naturel du Maroc.

Dans une correspondance adressée à la Commission du commerce international, plus de 80 membres du Congrès demandent l’annulation des droits sur le phosphate marocain, rapporte DTN.com. « Avec un approvisionnement limité en engrais aux États-Unis, j’exhorte l’administration à supprimer ou à suspendre les droits compensateurs sur les produits fertilisants des principaux fournisseurs », a déclaré le sénateur Jerry Moran. Pour ce dernier, cette solution augmenterait la disponibilité des produits fertilisants. Les législateurs appellent également la Commission à mettre fin à la possibilité de tarifs d’importation de certains engrais dont le prix a plus que doublé au cours des deux dernières années.

À lire : Engrais phosphatés : le Groupe OCP conteste la décision américaine

Il y a un an, la Commission du commerce international a voté 4 contre 1 pour imposer des droits d’importation de 20 % sur les engrais phosphatés du groupe marocain OCP, ainsi que des droits sur les importations de phosphore de Russie. Les tarifs sont intervenus après une pétition en 2020 estimant que le Maroc et la Russie utilisaient des subventions injustes pour vendre du phosphore sur le marché mondial. En 2019, les États-Unis avaient importé environ 2 millions de tonnes métriques d’engrais phosphorés du Maroc.

À lire : Etats Unis : ouverture d’une enquête sur les engrais phosphatés importés du Maroc

L’arrêt des exportations russes pourrait certainement faire remonter les prix. Cette situation pourrait représenter une opportunité pour l’OCP d’améliorer sa place sur le marché international. Les réserves de phosphate du Maroc sont estimées à environ 50 milliards de tonnes, loin devant la deuxième place de la Chine à 3,2 milliards de tonnes, et comprenant plus de 70 % des réserves mondiales comptabilisées.

Tags : Office Chérifien des phosphates (OCP) - États-Unis

Aller plus loin

Etats Unis : ouverture d’une enquête sur les engrais phosphatés importés du Maroc

Washington a ouvert, vendredi, une enquête sur les engrais phosphatés importés du Maroc. Le département américain du Commerce veut savoir si les producteurs d’engrais phosphatés...

Les ventes de phosphates en hausse de 61%

Les ventes de phosphates et dérivés ont augmenté de 61% à fin avril 2010 pour un montant de 8,7 milliard de dirhams. Cette hausse s’explique principalement par la forte...

Phosphates : le Maroc a un rude concurrent

L’Office Chérifien des phosphates (OCP), qui avait le monopole du marché africain en phosphates, fait face désormais à la concurrence. À leur grand désarroi, la société saoudienne...

Phosphates : les exportations ont doublé fin mars

À fin mars dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont presque doublé, atteignant 24,54 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,43 MMDH, un an...

Nous vous recommandons

Casablanca : nouvelle extension de la ligne du busway

Casa Transport a annoncé une extension de 2,5 kilomètres des lignes du busway de la ville, dont la deuxième est prévue cette année.

Erasmus+ : jusqu’à 28 000 euros pour des étudiants marocains

Le Campus d’excellence agroalimentaire internationale (ceiA3) a offert onze bourses Erasmus+ aux doctorants, enseignants et chercheurs de différentes universités de plusieurs pays dont le Maroc, pour un montant de 28 560...

Tanger-Med : de la cocaïne dans un camion en provenance d’Espagne

Un homme de 54 ans a été arrêté par les éléments de la Sûreté nationale et de la douane opérant au Port Tanger-Med. Il serait impliqué dans un réseau criminel s’activant dans le trafic international de drogues et de...

Le test PCR n’est plus obligatoire pour les voyageurs vaccinés arrivant au Maroc

Les voyageurs vaccinés en provenance des pays de la liste A n’ont plus besoin de présenter un test PCR de moins 48 heures à leur arrivée au Maroc. C’est ce qu’indique le nouveau protocole sanitaire publié par le ministère de la Santé, ce...

Gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc va importer du gaz d’Espagne

Le Maroc étudie avec l’Espagne la possibilité d’acheminer du gaz via ses terminaux de gaz naturel liquéfié au cas où l’Algérie n’en renouvellerait pas le contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe qui expire le 31...

La production de tomate marocaine au Sahara inquiète l’Espagne

L’Espagne s’inquiète du développement agricole du Maroc au Sahara. Le royaume prévoit d’utuliser 5 000 hectares de serres dans cette région au cours de cette décennie afin de concurrencer Murcie et Almeria sur le marché européen des fruits et...

Armée de l’air : quand le Maroc concurrence l’Algérie

Le Maroc a réceptionné en décembre dernier le premier lot du système chinois de défense anti-aérienne FD-2000B commandé en 2017. De quoi concurrencer l’Algérie, protectrice du mouvement indépendantiste, Polisario, qui a coupé les ponts avec le royaume...

Un mini-dôme de chaleur se forme entre le Maroc et en Espagne

Un mini-dôme de chaleur est annoncé au Maroc et en Espagne en fin de semaine. Les températures atteindront 48 °C en Andalousie et dans une partie du Royaume.

Le dirham baisse un peu face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,14 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,12 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 30 décembre 2021 et le 5 janvier 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Mohammed VI répond aux « attaques méthodiques » contre le Maroc

Le Roi Mohammed VI a réagi, vendredi aux dernières attaques visant le Maroc « de la part de certains pays et d’organisations notoirement hostiles », qu’il n’a pas cités.