Engrais phosphatés : le Groupe OCP conteste la décision américaine

27 novembre 2020 - 06h30 - Economie - Ecrit par : J.K

La décision du Département américain du Commerce d’appliquer des droits compensateurs préliminaires de 23,46% sur les importations d’engrais phosphatés en provenance du Maroc, a fait réagir le Groupe OCP. Celui-ci ne trouve nul fondement à cette imposition.

Selon le Groupe OCP, cette décision repose sur une requête infondée de Mosaic. «  […] Ces mesures portent préjudice aux agriculteurs américains en les privant d’un accès à une source fiable d’engrais de grande qualité, dans un contexte où l’agriculture américaine est déjà aux prises avec une baisse continue de ses revenus au cours des dernières années  », réagit le management du Groupe OCP qui poursuit : «  Nous demeurons confiants que la suite du processus démontrera l’absence de fondements à l’imposition de droits compensateurs sur les importations marocaines d’engrais  ».

Le Groupe qui se réjouit d’une bonne collaboration avec les autorités compétentes durant cette première phase, est déterminé à défendre sa position durant la seconde phase du processus qui prendra fin d’ici mars 2021, précise la même source.

Le Groupe OCP marque sa détermination à demeurer un partenaire privilégié et innovant des agriculteurs américains.

Sujets associés : États-Unis - Agriculture - Office Chérifien des phosphates (OCP)

Aller plus loin

OCP : Nadia Fassi Fehri rejoint le Top Management

Le Groupe OCP, premier exportateur de phosphate au Maroc, accueille au sein de son Top Management, Nadia Fassi Fehri. Elle fait son entrée en tant que Chief Transformation...

États-Unis : OCP paiera-t-il des taxes sur ses importations d’engrais ?

Le département du Commerce américain (USDC) a livré mardi 9 février, sa décision sur l’affaire concernant l’imposition des importations d’engrais par le groupe marocain OCP....

Un coup dur pour l’OCP aux États-Unis

L’Office Chérifien des phosphates (OCP) a perdu sa bataille face à son concurrent local, Mosaic qui avait initié, sous l’administration Trump, une procédure relative à...

Maroc : bientôt une nouvelle usine de l’OCP

Le Groupe OCP et ses partenaires allemand (Budenheim) et belge (Prayon) veulent construire une nouvelle usine de production d’acide phosphorique purifié, à travers leur filiale...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le géant marocain OCP réalise un gros chiffre d’affaires

La guerre russo-ukrainienne et la flambée des prix des engrais à l’échelle mondiale profitent au géant marocain OCP qui a réalisé un chiffre d’affaires record au premier semestre de l’année en cours.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Maroc : vers une baisse de la production d’olive

Selon les prévisions de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive, la production d’olives au titre de la prochaine campagne, devrait être en baisse, en raison des effets du changement climatique et de la sécheresse qui sévit cette année...