Recherche

Des étudiants de l’école des Mines en mission humanitaire au Maroc

© Copyright : DR

26 avril 2008 - 18h50 - Société

Regroupés sous l’association Mines solidarité Saint-Etienne (MSSE), douze élèves de 1re année de l’école des Mines stéphanoise mettent sur pied, depuis le début de l’année scolaire, une opération pour fournir matériel et fournitures scolaires à une école d’un village de l’anti-Atlas marocain.

Le 3 mai, ils seront cinq à s’envoler pour Assragh. Ils auront dix jours pour rencontrer les villageois et réceptionner le matériel. Cette opération est un projet de solidarité internationale à l’initiative de l’association lyonnaise Jeunesse et développement, avec qui, MSSE travaille étroitement. L’équipe lyonnaise fonctionne avec une association locale Al Assala. Ce partenariat a déjà permis la construction d’un dispensaire médical et la réalisation de l’assainissement des eaux du village. Le projet en cours est la reconstruction de l’école. Les étudiants apporteront tables et chaises, ordinateurs ainsi que fournitures scolaires. Ils en profiteront également pour faire des repérages en vue d’optimiser le réseau hydraulique agricole. Des animations sur la santé et l’importance de l’éducation sont aussi programmées.

Les structures décentes et le matériel pédagogique manquent cruellement à Assragh. Le but est d’améliorer les conditions de travail des trois instituteurs et des 73 enfants, âgés de 8 à 12 ans, en apportant une aide concrète et utile. Les habitants du village sont en majorité des agriculteurs ou des ouvriers travaillant dans le bâtiment avec un pouvoir d’achat très faible. L’organisation de manifestations a permis de récolter des fonds. Entreprises, commerçants et particuliers stéphanois ont financé l’opération. Quinze ordinateurs, 40 bureaux et chaises et 1-500 euros de fournitures scolaires vont prendre la direction d’Assragh. Les fournitures seront achetées sur place, les pupitres sont un don d’une organisation marocaine, l’Heure joyeuse, et les ordinateurs seront acheminés de Saint-Étienne. Les étudiants distribueront le matériel aux professeurs et installeront les ordinateurs. Ils formeront les enseignants à l’outil l’informatique.

Au retour, un film tourné au Maroc sera projeté pour promouvoir l’écotourisme et un compte rendu du voyage sera effectué auprès des autres élèves. Les membres de l’association, qui n’ont pas encore entièrement financé les 3-500 euros, hors dons, que coûte l’opération, lancent un appel aux bonnes volontés pour boucler leur budget.

Contact : Pauline Palazon - +33 (0)6- 08- 78 -55 -77

Source : Le Progrès - Alain Laffay

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact