Recherche

Voici ce que l’Union européenne impose aux colonies israéliennes

© Copyright : DR

14 novembre 2019 - 06h40 - Economie

Les denrées alimentaires originaires des territoires occupés par les Israéliens doivent être désormais étiquetées. Ainsi en a décidé la Cour de Justice des Communautés européennes (CJCE).

"Les denrées alimentaires originaires des territoires occupés par Israël doivent porter l’indication de leur territoire d’origine, accompagnée, lorsque ces denrées alimentaires proviennent d’une colonie israélienne située sur ce territoire, de l’indication de cette provenance", a indiqué la Cour de Justice des Communautés européennes (CJCE), dans un communiqué.

A en croire le tribunal luxembourgeois, l’objectif de cette mesure est d’éviter que les consommateurs ne puissent être induits en erreur quant au fait que l’Etat d’Israël est présent dans les territoires concernés en tant que puissance occupante et non pas en tant qu’entité souveraine.

Selon la CJCE, cette réglementation européenne sur l’étiquetage des produits provenant des colonies israéliennes remonte à l’année 2011. L’intérêt est de permettre aux consommateurs de faire des choix en toute connaissance de cause, non seulement en matière de santé, d’économie, d’environnement et de société, mais aussi en matière d’éthique et de respect du droit international, précise la plus haute juridiction de l’Union européenne.

Il est également question de mettre fin à la politique de population menée par les colonies de peuplement israéliennes en violation des règles du droit international humanitaire général.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact