L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

11 juin 2022 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Répondant au communiqué de la Commission européenne qui dénonçait la suspension de l’accord d’amitié entre l’Espagne et l’Algérie, l’ambassade d’Algérie près l’UE a affirmé dans une lettre que les échanges commerciaux entre les deux pays n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz de l’Espagne ne sera pas coupé, contrairement à ce qu’annonçait la presse algérienne.

« Cette prétendue mesure de suspension des transactions commerciales avec l’Espagne, un partenaire européen, n’existe que dans la tête de ceux qui l’ont annoncée et qui se sont ensuite empressés de la dénoncer », a indiqué l’ambassade dans sa lettre, niant que les autorités algériennes aient donné l’ordre de couper les importations et les exportations avec l’Espagne.

À lire : L’Union européenne fait pression sur l’Algérie

L’Association professionnelle des établissements bancaires et financiers (APBEF) a adressé le 8 juin une note à tous les directeurs de banque algériens pour leur demander de « geler les prélèvements et les opérations de commerce extérieur de produits et services à destination et en provenance de l’Espagne », ce qui revient à mettre fin à tous les échanges. Plusieurs exportateurs espagnols ont reconnu le lendemain avoir été informés de cette mesure.

La Commission européenne « […] aurait dû s’assurer que cette mesure [prise par Alger] n’affecte pas, directement ou indirectement, les engagements inclus dans l’accord » d’association Algérie-UE de 2005, explique l’ambassade, déplorant « la précipitation avec laquelle la Commission européenne a réagi, sans vérifier au préalable l’information auprès du gouvernement algérien ».

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Algérie

Aller plus loin

La Russie accusée d’être derrière la suspension du traité d’amitié algéro-espagnol

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, accuse la Russie d’avoir encouragé l’Algérie à suspendre les échanges commerciaux avec l’Espagne.

Agences de voyage : l’Algérie annule sa décision contre l’Espagne

Les autorités de la région de Bouira, dans le nord de l’Algérie, ont indiqué que l’instruction donnée aux agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne était un...

Sahara : l’Algérie met fin au Traité d’amitié avec l’Espagne

L’Algérie a décidé de façon unilatérale de suspendre « immédiatement » le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération conclu avec l’Espagne depuis le 8 octobre 2002. En...

L’Algérie attend un changement de gouvernement en Espagne pour mettre fin à la crise

La crise entre l’Algérie et l’Espagne, ouverte après le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara, n’est pas près de connaître son épilogue. L’Algérie n’entend...

Ces articles devraient vous intéresser :

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.