Sahara : l’Algérie suspend les échanges commerciaux avec l’Espagne

8 juin 2022 - 21h20 - Ecrit par : A.P

Après l’interdiction de l’importation des bœufs espagnols en avril, l’Algérie veut étendre la mesure à tous les produits commerciaux en provenance d’Espagne. Cette décision viole l’accord d’association avec l’Union européenne de 2005.

Des commerçants algériens se sont réunis mardi devant le ministère du Commerce pour dénoncer les restrictions à l’importation des produits en provenance d’Espagne. L’un des manifestants, Ashour Yahyaoui, a expliqué que les autorités douanières l’avaient informé de l’interdiction d’importer des produits espagnols. L’information lui a été ensuite confirmée par le ministère du Commerce qui l’a exhorté à ne plus acheter les produits espagnols.

Les autorités algériennes n’ont pas réagi officiellement à ce boycott du marché espagnol qui aurait causé des pertes de 5 millions d’euros par mois en ce qui concerne la viande bovine, selon un responsable du secteur. La semaine dernière, l’Algérie a donné le coup de grâce aux opérateurs économiques qui font des transactions avec l’Espagne. « Ceux qui font affaire avec des entreprises espagnoles sont appelés à chercher des solutions alternatives », a expliqué une source algérienne qui a requis l’anonymat.

À lire : L’Algérie ferme son marché à l’Espagne

Cette décision des autorités algériennes viole l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne de 2005, lequel interdit les restrictions non tarifaires et les discriminations comme celles pratiquées par l’Algérie concernant les produits espagnols. En 2019, l’Espagne était le quatrième fournisseur de l’Algérie, derrière l’Italie et devant l’Allemagne, avec des exportations de 2,929 milliards de dollars (2,735 milliards d’euros), selon les données de la Direction algérienne du commerce extérieur.

L’exécutif espagnol pourrait dénoncer l’Algérie devant le comité d’association UE-Algérie, mais elle aurait du mal à prouver cette discrimination envers les produits espagnols qui n’est basée sur aucune déclaration ni ordonnance. « L’Algérie pourrait admettre qu’elle ne respecte pas l’accord avec l’UE, mais elle pourrait également alléguer qu’elle agit ainsi parce que le gouvernement espagnol a violé le droit international en reconnaissant la souveraineté marocaine sur le Sahara », commente un avocat conseil des autorités algériennes.

Tags : Algérie - Espagne - Importations

Aller plus loin

Sahara : l’Espagne pourrait revenir sur sa position

Le gouvernement espagnol veut exiger du Maroc qu’il respecte l’accord conclu le 7 avril à Rabat, au terme de la rencontre entre Pedro Sanchez et le roi Mohammed VI. Il menace de...

L’Algérie « punit » l’Espagne

En réaction au changement de l’Espagne sur le Sahara, l’Algérie entend mener contre cette dernière des actions “énergiques” et “multiformes”.

L’Espagne donnera une réponse « ferme » à l’Algérie

Le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré que le gouvernement espagnol donnera une réponse « sereine mais ferme » à l’Algérie qui a décidé de suspendre ses...

Sahara : l’Algérie continue de punir l’Espagne

L’Algérie n’a toujours pas pardonné à l’Espagne le changement de sa position sur la question du Sahara. Elle a pris une nouvelle mesure punitive envers la péninsule...

Nous vous recommandons

Nouveau maillot de l’Algérie : Adidas répond au Maroc

Le Maroc a demandé à Adidas de retirer le nouveau maillot de l’Algérie, au motif que la tenue est inspirée de l’art marocain du zellige. La réponse de la marque allemande ne s’est pas fait attendre.

Comment l’ONEE veut limiter les pertes et les fraudes

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) veut finir avec les problèmes de pertes et de fraudes. Dans ce sens, il déploie son système intégré basé sur les compteurs électriques intelligents.

Battu à mort à Casablanca

La brigade de la police judiciaire du quartier Rhana à Casablanca a arrêté, lundi matin, deux individus soupçonnés d’avoir battu à mort leur camarade de classe à l’aide d’un bâton.

Un Marocain d’Italie arrêté avec plus de 85  000 euros à Tanger Med

Un trafic de devise de plus de 85 000 euros a été déjoué, jeudi, par les services des douanes au port Tanger Med.

Un Marocain tué à l’arme blanche à Saint-Malo

Un Marocain de 37 ans a été tué d’un coup de couteau au thorax à Saint-Malo, le 14 août dernier. Une affaire de drogue serait à l’origine de ce meurtre.

Les Marocains pourront-ils manger du pain l’été prochain ?

Le blé, principale denrée de base au Maroc, est au cœur des inquiétudes depuis l’invasion ukrainienne. Alors que les prix grimpent à l’import et que la production nationale est insuffisante, l’on annonce que le stock national existant ne peut tenir que 5...

En difficulté, l’Algérie persiste à refuser la main tendue du Maroc

Alors que les flammes continuent de ravager le nord de l’Algérie, les autorités du voisin de l’Est refusent d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI. Le politologue Kader Abderrahim, également directeur de recherches à l’Institut de prospective et de...

La France affrète un nouveau ferry pour le retour des Français au Maroc

Un nouveau ferry reliant Tanger Med à Marseille a été affrété, afin de permettre aux Français, aux citoyens européens et aux résidents permanents en France, voyageant à bord d’un véhicule immatriculé en Europe de rentrer chez eux. Le départ du bateau aura lieu...

Maroc : construction d’une station de transformation du gaz liquéfié en gaz naturel

Face à l’incertitude entourant le renouvellement du contrat du gazoduc Maghreb-Europe (GME), le Maroc s’active pour la construction d’une station de transformation du gaz liquéfié en gaz naturel. Dans ce sens, le ministère de la Transition énergétique et...

Malaga : des homosexuels marocains agressés parce qu’ils faisaient « honte »

Trois jeunes d’origine marocaine (deux de 19 ans et un de 20 ans), ont violemment agressé en août et en septembre derniers à Malaga, deux couples d’homosexuels marocains. Ils ont été placés en détention en tant qu’auteurs présumés de crimes...