Sahara : l’Algérie suspend les échanges commerciaux avec l’Espagne

8 juin 2022 - 21h20 - Ecrit par : A.S

Après l’interdiction de l’importation des bœufs espagnols en avril, l’Algérie veut étendre la mesure à tous les produits commerciaux en provenance d’Espagne. Cette décision viole l’accord d’association avec l’Union européenne de 2005.

Des commerçants algériens se sont réunis mardi devant le ministère du Commerce pour dénoncer les restrictions à l’importation des produits en provenance d’Espagne. L’un des manifestants, Ashour Yahyaoui, a expliqué que les autorités douanières l’avaient informé de l’interdiction d’importer des produits espagnols. L’information lui a été ensuite confirmée par le ministère du Commerce qui l’a exhorté à ne plus acheter les produits espagnols.

Les autorités algériennes n’ont pas réagi officiellement à ce boycott du marché espagnol qui aurait causé des pertes de 5 millions d’euros par mois en ce qui concerne la viande bovine, selon un responsable du secteur. La semaine dernière, l’Algérie a donné le coup de grâce aux opérateurs économiques qui font des transactions avec l’Espagne. « Ceux qui font affaire avec des entreprises espagnoles sont appelés à chercher des solutions alternatives », a expliqué une source algérienne qui a requis l’anonymat.

À lire : L’Algérie ferme son marché à l’Espagne

Cette décision des autorités algériennes viole l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne de 2005, lequel interdit les restrictions non tarifaires et les discriminations comme celles pratiquées par l’Algérie concernant les produits espagnols. En 2019, l’Espagne était le quatrième fournisseur de l’Algérie, derrière l’Italie et devant l’Allemagne, avec des exportations de 2,929 milliards de dollars (2,735 milliards d’euros), selon les données de la Direction algérienne du commerce extérieur.

L’exécutif espagnol pourrait dénoncer l’Algérie devant le comité d’association UE-Algérie, mais elle aurait du mal à prouver cette discrimination envers les produits espagnols qui n’est basée sur aucune déclaration ni ordonnance. « L’Algérie pourrait admettre qu’elle ne respecte pas l’accord avec l’UE, mais elle pourrait également alléguer qu’elle agit ainsi parce que le gouvernement espagnol a violé le droit international en reconnaissant la souveraineté marocaine sur le Sahara », commente un avocat conseil des autorités algériennes.

Tags : Algérie - Espagne - Importations

Aller plus loin

Sahara : l’Algérie veut exercer une pression migratoire sur l’Espagne

Le Centre national de renseignement (CNI) a alerté le gouvernement espagnol de l’arrivée massive, les mois à venir, de migrants en provenance d’Algérie. Le pays peut-il exercer une...

L’Algérie attend un changement de gouvernement en Espagne pour mettre fin à la crise

La crise entre l’Algérie et l’Espagne, ouverte après le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara, n’est pas près de connaître son épilogue. L’Algérie n’entend plus...

La Russie accusée d’être derrière la suspension du traité d’amitié algéro-espagnol

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, accuse la Russie d’avoir encouragé l’Algérie à suspendre les échanges commerciaux avec...

L’Algérie accuse le Maroc de colporter des rumeurs

L’Algérie dément avoir sollicité le soutien de la Ligue arabe dans sa crise avec l’Espagne, accusant le Maroc d’être derrière ces « allégations...

Nous vous recommandons

Les Marocains très divisés sur les relations hors mariage

Un Marocain sur deux estime que les relations sexuelles hors mariage relèvent des libertés individuelles, selon une étude qui vient d’être publiée.

Maroc : baisse globale des prix de l’immobilier

Dans un contexte international bouleversé, la conjoncture continue d’impacter le marché immobilier marocain. Au premier trimestre de l’année, le secteur connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des...

Casablanca : une MRE fait tomber un candidat aux élections

À Casablanca, une Marocaine résidant à l’étranger (MRE) s’est fait arnaquer par un individu qui s’est présenté aux dernières élections législatives, communales et régionales sous la bannière d’un grand parti politique. Une affiche électorale a permis à la police...

La Colombie dément toute reconnaissance de la marocanité du Sahara

La Colombie a apporté un démenti formel aux informations publiées par certains médias selon lesquelles elle a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Castille-et-León : le premier bébé de 2022 est Marocain

Le premier bébé arrivé au monde en 2022 à Castille-et-León (Nord de l’Espagne) est Marocain. De sexe féminin, il a vu le jour seulement six minutes après 00 heure le 1ᵉʳ janvier et se prénomme Sara.

Marrakech attend toujours l’affluence des grands jours

Quelques jours après la reprise des activités, le tourisme semble toujours en convalescence à Marrakech. Le bilan de la réouverture des frontières reste mitigé dans ce secteur en raison notamment des restrictions sanitaires qui perdurent. Toutefois, les...

« Vous êtes racistes », lance un Marocain à un député de Vox

Un jeune « d’apparence marocaine » a qualifié de « racistes » des membres du parti d’extrême droite Vox dont son porte-parole au Congrès, Iván Espinosa de los Monteros. C’était lors d’une séance d’information organisée par la formation dans une rue à...

Maroc : un touriste américain stupéfait de se faire soigner pour seulement 31 dollars

Soigné dans un hôpital marocain, un tiktokeur américain de 23 ans exprime sa stupéfaction et son bonheur après avoir reçu la facture de 31 dollars à payer. Une expérience qu’il a partagée sur son compte.

Maroc : Predator Oil & Gas annonce une bonne nouvelle

La société britannique Predator Oil & Gas a publié les résultats du rapport technique de SLR Consulting qui a réévalué les installations onshore de Predator à Guercif. Elle annonce une bonne nouvelle.

Le Maroc refuserait-il l’aide de l’Espagne ?

Le Maroc pourrait ne pas accepter l’aide de l’Espagne d’un montant de 30 millions d’euros destinée à lutter contre l’immigration clandestine.