L’Europe fait pression sur le Maroc

13 mars 2021 - 22h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Les ministres de l’Intérieur de l’UE ont décidé vendredi, lors d’un Conseil extraordinaire tenu par visioconférence, de préparer le retour des ressortissants de pays tiers irrégulièrement entrés sur le territoire de l’UE.

Le ministre portugais de l’intérieur, Eduardo Cabrita, dont le pays assure la présidence tournante de l’UE, a indiqué que, selon les données de la Commission, seulement un tiers des personnes qui entrent de manière irrégulière dans l’UE, acquièrent par la suite le droit d’asile. Les autres, en théorie, devraient retourner dans leur pays d’origine. En 2019, sur les 490 000 personnes qui ont reçu un ordre d’expulsion, 142 000 ont finalement quitté l’UE, soit moins de 30 %.

Depuis des années, l’UE a signé des accords avec 18 pays dont la Turquie, l’Albanie, le Cap-Vert ou la Biélorussie, afin d’augmenter le taux de retour de leurs ressortissants. Mais sans grand succès. Il a aussi convenu de certaines conditions de retour avec 79 pays d’Afrique dont le Maroc ou la Guinée et avec l’Afghanistan, les Caraïbes et le Pacifique.

Pour la Commission, les opérations de rapatriement rencontrent souvent des problèmes d’identification des migrants et de reconnaissance de leurs nationalités par leur pays d’origine. « Je suis prête à proposer avant l’été des mesures pour restreindre la politique des visas », a indiqué Ylava Johansson, la commissaire européenne à l’Intérieur, à l’issue de la réunion.

Aux Îles Canaries, les arrivées se sont multipliées en 2020, et se sont établies à plus de 22 000 selon Frontex. En janvier 2021, les chiffres ont doublé. En tout, 90 % des arrivées irrégulières sont des ressortissants marocains et algériens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne

Aller plus loin

Union européenne : pas de restrictions pour les MRE

Le Maroc a été retiré de la liste des pays exemptés de restrictions de voyage dans l’espace européen, en raison de la recrudescence des cas de contagion par le Covid-19. Mais,...

Le Maroc n’est toujours pas un pays sûr pour l’Union européenne

La recrudescence des nouvelles contaminations n’a pas favorisé le retour du Maroc dans la liste des pays sûrs de l’Union européenne. Pour le 2e mois consécutif, le Royaume est...

Ouverture des frontières : le Maroc en pourparlers avec l’Union européenne

Le Maroc en ouvrant partiellement ses frontières a restreint les liaisons de ses compagnies aériennes à destination et au départ des pays européens. Le royaume veut engager des...

Le Maroc, «  une bouée de sauvetage  » pour l’Union européenne

Le Maroc représente pour l’Union européenne un point d’ancrage, une source d’approvisionnement importante pour ses marchés, voire la meilleure alternative qui s’offre, assurant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...