Recherche

L’exode massif de médecins coûterait au Maroc plus de 2,7 milliards de dirhams

© Copyright : DR

14 janvier 2020 - 13h00 - Maroc

Le journal British Medical vient de publier un rapport pour le moins inquiétant sur la migration des médecins et des cadres de la santé. Elle coûterait au Maroc, entre 1,1 milliard et 2,767 milliards de dirhams.

La situation concernant la migration des cadres médicaux du Maroc vers l’étranger devient préoccupante. Le quotidien Al Massae, cité par H24info, indique que cela augmente le risque de mortalité des mères et celle des enfants de moins de 5 ans. Mais en plus de cela, elle entraîne de grosses pertes pour l’État qui investit dans l’éducation et la formation des médecins, qui vont ensuite mettre leurs compétences au service des pays autres que le Maroc.

Le secrétaire général du syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP), El Mountadar Alaoui, a expliqué qu’entre 7 000 et 8 000 médecins ont migré vers la France. Certains sont allés dans les autres pays de l’Union Européenne ou aux États-Unis, à la recherche de meilleures conditions de travail et de vie.

Mais face à la tendance qui est plus poussée chez les médecins du secteur public, le ministère de la Santé peine à trouver des solutions adéquates pour freiner l’exode massif des médecins. En tout, le manque de médecins est estimé à 32 000, et celui des infirmiers à 67 000. Et chaque jour, des démissions collectives se font dans les hôpitaux publics du royaume, précise la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact