L’exploration pétrolière à Tarfaya va générer 100 milliards d’euros au Maroc

21 avril 2022 - 15h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Le Maroc pourrait gagner plus de 100 milliards d’euros, soit l’équivalent de son Produit intérieur brut (PIB) actuel, dans l’exploration pétrolière à Tarfaya, près des îles Canaries.

Le Maroc a annoncé avoir trouvé du pétrole au large de Tarfaya et d’Ifni, près des îles Canaries. La directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra, a déclaré la semaine dernière, devant la Chambre des représentants, que du pétrole ou du gaz a été découvert dans 40 sur les 67 puits forés entre 2000 et 2022 dans cette zone. A cela s’ajoute la découverte de pétrole par la société britannique Europa Oil & Gas dans la région d’Agadir, fait savoir La Razon.

À lire : L’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les îles Canaries

Tous ces puits de pétrole ont une valeur de plus de 100 milliards d’euros, soit l’équivalent du PIB marocain. Une bonne nouvelle qui a conduit le Maroc à accélérer l’exploration pétrolière près des îles Canaries, sans même achever de clarifier la situation au niveau des eaux territoriales avec l’Espagne. Europa Oil & Gas a été autorisée par le gouvernement marocain à explorer depuis fin 2019 et sa licence a une durée de 25 ans. La société britannique détient 75 % de ce projet et les 25 % restants reviennent à l’ONHYM.

À lire : L’Espagne suit de près l’exploration pétrolière du Maroc près des îles Canaries

La société italienne Eni a quant à elle obtenu sa licence d’exploration à Tarfaya, Sidi Ifni et Tan Tan depuis 2017. Elle a été autorisée à forer sur 23 900 kilomètres carrés, jusqu’à 1 000 mètres de profondeur. Sur les sept puits réalisés au cours des deux dernières décennies, trois ont été forés en eaux peu profondes dont deux, proches des îles de Lanzarote et de Fuerteventura, ont révélé la présence de pétrole.

Le président des îles Canaries, Ángel Víctor Torres, a alerté mercredi sur l’intention du Maroc de reprendre l’exploration pétrolière près des îles Canaries, et a invité le président Pedro Sanchez à entamer rapidement les négociations avec le Maroc pour délimiter les eaux territoriales entre les deux pays, dans le respect du droit international.

Sujets associés : Agadir - Iles Canaries - Tarfaya - Pétrole

Aller plus loin

Le Maroc accélère les prospections pétrolières au large du Sahara

Le Maroc et l’Espagne envisagent de réaliser ensemble des prospections pétrolières au Sahara, au large des îles Canaries.

L’exploration pétrolière du Maroc au Sahara inquiète les îles Canaries

Le Maroc vient de conclure un accord avec une entreprise israélienne pour explorer une zone au sud des Canaries, entre Dakhla et la frontière avec la Mauritanie. Des permis ont...

Genel Energy et l’ONHYM ensemble pour l’exploitation du permis Lagzira

La compagnie d’exploitation pétrolière Genel Energy et l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) s’unissent pour exploiter le permis Lagzira.

L’Espagne suit de près l’exploration pétrolière du Maroc près des îles Canaries

Le gouvernement espagnol a assuré qu’il suit « de près » l’exploration pétrolière envisagée par le Maroc au large de Tarfaya, près des îles Canaries et qui pourrait nuire aux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...