L’exploration pétrolière du Maroc au Sahara inquiète les îles Canaries

29 novembre 2021 - 16h50 - Ecrit par : A.S

Le Maroc vient de conclure un accord avec une entreprise israélienne pour explorer une zone au sud des Canaries, entre Dakhla et la frontière avec la Mauritanie. Des permis ont été aussi délivrés à l’entreprise italienne ENI et à une qatarienne au large de Fuerteventura et Lanzarote.

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) du Maroc a signé le mois dernier un accord avec une société israélienne pour rechercher du pétrole et du gaz dans les eaux du Sahara, au sud des îles Canaries, entre Dakhla et la frontière avec la Mauritanie.

Ce n’est pas la première fois que le Maroc explore dans les eaux du Sahara. Entre décembre 2014 et février 2015, la société américaine Kosmos Energy a mené des travaux d’exploration à Boujdour Offshore, à quelque 200 kilomètres au sud des îles Canaries. Parallèlement, l’entreprise Repsol explorait à l’est de Fuerteventura et Lanzarote. Mais le résultat était le même : la quantité de pétrole trouvée était insuffisante pour lancer une exploitation commerciale.

À lire : Maroc : l’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les Canaries

Ces explorations commanditées par le Maroc dans les eaux du Sahara, avaient été dénoncées par le Front Polisario, alertant sur une tentative d’« occupation illégale » du Sahara par le royaume. Elles ont aussi suscité de vives réactions aux Canaries. Anselmo Fariña, professeur et membre de l’Association canarienne d’amitié avec le peuple sahraoui, considère que les explorations que l’ONHYM a convenu avec Ratio Petroleum sont « illégales », car le Maroc « n’a pas de souveraineté sur ces eaux appartenant à la République arabe sahraouie démocratique ».

À lire : Le Maroc ouvre l’exploration pétrolière à l’Israélien Ratio Petroleum

Pour Fernando Ríos Rull, professeur au Département de droit constitutionnel, de science politique et de philosophie du droit de l’Université de La Laguna, le Maroc n’a aucune souveraineté sur ces eaux. En témoigne l’annulation, par le Tribunal de l’Union européenne, de l’accord de pêche incluant le Sahara. En choisissant d’explorer le Sahara, le Maroc « essaie de forcer une reconnaissance de sa souveraineté sur ce territoire, comme l’ont fait les États-Unis sous Trump », note Fariña.

À lire : Pétrole : le sous-sol marocain en regorge !

« D’un point de vue environnemental, cette exploration nuit aux îles Canaries », ajoute par ailleurs Ríos Rull, qui annonce que le Maroc a renouvelé son accord avec la société italienne Ente Nazionale Idrocarburi (ENI) pour réaliser des forages pétroliers à Tarfaya Offshore block Shallow, entre la région d’Agadir et le Sahara. « Les îles Canaries ne seraient pas prêtes à faire face à une marée noire et encore moins en provenance d’un pays tiers », indique-t-il.

Tags : Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) - Iles Canaries - Pétrole - Gaz - Sahara Marocain - Tarfaya - Dakhla - Mauritanie

Aller plus loin

Le Maroc ouvre l’exploration pétrolière à l’Israélien Ratio Petroleum

La compagnie israélienne Ratio Petroleum va explorer de potentiels gisements offshore de pétrole et de gaz pour le bloc Dakhla Atlantique. Dans ce sens, elle a signé un accord...

L’exploration pétrolière à Tarfaya va générer 100 milliards d’euros au Maroc

Le Maroc pourrait gagner plus de 100 milliards d’euros, soit l’équivalent de son Produit intérieur brut (PIB) actuel, dans l’exploration pétrolière à Tarfaya, près des îles...

Maroc : l’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les Canaries

Le Maroc vient d’autoriser la société Qatar Petroleum International Upstream L.L.C à poursuivre l’exploration pétrolière dans ses eaux au large de Tarfaya, près des îles Canaries. La...

Nouvelles explorations pétrolières au large du Maroc

Au moment où plusieurs acteurs ont délaissé des actifs en 2020, Chariot Oil & Gas a amélioré ses positions, principalement au Maroc. Il vient de s’approprier un nouveau...

Nous vous recommandons

Que retenir du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI ?

Un conseil des ministres s’est tenu, ce lundi 28 juin au palais royal de Fès, sous la présidence effective du roi Mohammed VI. Deux projets de loi-cadre, un projet de loi et plusieurs projets de décrets et conventions internationales ont été...

Salé : une femme, cadre du ministère de l’Éducation nationale arrêtée pour escroquerie

Les éléments de la police de Salé ont arrêté une fonctionnaire en service au ministère de l’Éducation nationale pour escroquerie, usurpation de fonction et abus de confiance.

Suspension de vols : un spécialiste explique la décision marocaine

Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, revient sur la décision des autorités marocaines de suspendre les liaisons aériennes avec la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et le...

Qui est Sofiane Pamart, ce virtuose du piano d’origine marocaine ?

Sofiane Pamart, compositeur et pianiste français a des origines marocaines de par son grand-père maternel. Prodige du piano, il collabore régulièrement avec les rappeurs et les amateurs de classique et de pop, et rêve de devenir le plus grand pianiste du...

Transavia annule des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne low cost Transavia Netherlands prévoit d’annuler de nombreux vols vers des destinations comme le Maroc cet été. À l’origine de cette décision, le manque de Personnel navigant commercial...

Le Maroc lève les mesures de restriction

L’annonce était attendue depuis de nombreuses semaines, c’est désormais chose faite. Le gouvernement vient de mettre fin aux principales mesures restrictives touchant les Marocains depuis le début de l’épidémie, tout en renforçant l’utilisation du pass...

Rabat très appréciée sur Instagram

Cette année sur Instagram, la ville de Rabat s’est classée au 14ᵉ rang des sites identifiés patrimoine mondial de l’UNESCO les plus prisés par les internautes.

A Tanger, il est interdit de griller les têtes de mouton

Le conseil communal de Tanger en sa qualité de police administrative interdit formellement de griller les têtes et les pattes des moutons du sacrifice rituel de l’Aïd Al-Adha, au bord des routes et dans les espaces...

Ouarzazate : trois touristes français meurent dans un accident

Trois touristes d’origine française ont été brûlés vifs, mercredi, dans un incendie provoqué par un terrible accident survenu après le déraillement et le renversement d’un buggy.

Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Des chercheurs espagnols ont découvert des restes d’une espèce rare et disparue de carnivores, semblables aux lions, après avoir réalisé une fouille sur le site de Guefaït-4, dans le nord-est du Maroc.