Pétrole : le sous-sol marocain en regorge !

22 août 2021 - 09h00 - Ecrit par : A.T

Amina Benkhadra, Directrice Générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a confirmé la présence de gisement de pétrole dans plusieurs zones au large de Rabat-Salé, Essaouira, Agadir, Tarfaya et Boujdour, appelant les explorateurs à poursuivre les efforts et surtout à forer des puits. Les ressources potentielles sont évaluées par Europa Oil&Gaz à 2 milliards de barils.

Le sous-sol marocain est doté de pétrole, mais encore faut-il intensifier son exploration. « Nous sommes confiants quant au potentiel pétrolier et gazier de notre pays. L’histoire est pleine d’exemples de pays qui ont mis énormément de temps et d’efforts avant d’aboutir à une découverte majeure », a souligné jeudi, la directrice dans un entretien accordé à la Map.

Pour Mme Benkhadra, il faudra faire preuve de « persévérance », en termes de recherches notamment, pour semer les fruits de plusieurs années d’attente.

À cet effet, elle rappelle que l’exploration pétrolière est un processus long, fortement coûteux et très risqué, car même en cas de découverte, des opérations d’appréciation et de nombreux autres forages sont nécessaires pour estimer et prouver les réserves en place avant de commencer la phase de développement.

A lire : Total renonce à prospecter du pétrole au Sahara marocain

la DG de l’ONHYM a estimé que ces différentes étapes peuvent durer plusieurs années selon la nature et le type des gisements avant de rentrer dans la phase de production, notant que « plus de 97 % des investissements sont menés par des partenaires étrangers sur leurs permis d’exploration et plusieurs zones ont un potentiel en onshore et en offshore, surtout que les bassins offshores couvrent près de 300 000 km ² et ne comportent que 42 puits forés ».

Le Maroc continuera toutefois à être considéré comme un pays à risques économiques pour l’exploration pétrolière et gazière tant qu’une première découverte importante n’est pas réalisée, ce qui a un impact sur l’engagement des compagnies internationales, a souligné Mme Benkhadra.

Tags : Agadir - Essaouira - Amina Benkhadra - Pétrole - Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement

Aller plus loin

Maroc : l’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les Canaries

Le Maroc vient d’autoriser la société Qatar Petroleum International Upstream L.L.C à poursuivre l’exploration pétrolière dans ses eaux au large de Tarfaya, près des îles Canaries. La...

Une société israélienne veut explorer du gaz et du pétrole au Maroc

La société israélienne NewMed Energy cherche à obtenir auprès des autorités marocaines des licences pour explorer du gaz et du pétrole dans le...

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration...

Pétrole : le Maroc se dote d’une unité océanographique pour contester les eaux des Canaries

L’intérêt de l’entreprise Repsol pour le littoral sous-marin des îles Canaries qui, paraît-il, pourrait contenir du pétrole, pousse le Maroc à prendre les devants pour remettre les...

Nous vous recommandons

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Les prix de billets de bateau hors de prix pour les MRE, le gouvernement interpellé

Les prix de billets de ferry s’envolent au grand dam des Marocains résidant à l’étranger (MRE), en particulier ceux vivant en Espagne qui ont tant envie de rentrer au Maroc pour y revoir leurs familles et passer des vacances, après deux ans de crise...

Important message de Royal Air Maroc aux voyageurs

Suite à la décision de l’aéroport d’Amsterdam de limiter le nombre de passagers par jour cet été, la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en place d’un dispositif spécial, pour faciliter les voyages à ses clients en provenance et à...

Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

Dans son programme au titre de l’année 2022, le gouvernement a entrepris de revoir les conditions de vie et de travail des médecins marocains exerçant dans le public, notamment en ce qui concerne les salaires. Une proposition a été introduite au parlement...

Le Maroc fait pression sur les bateaux de Melilla

Le Maroc serait en train de faire pression sur les bateaux de plaisance de Melilla pour les contraindre à amarrer au port d’Atalayoun (Nador).

« Sebta, Melilla, les îles et les rochers sont espagnols »

Le directeur de l’Observatoire de Sebta et Melilla, Carlos Echeverria, a déclaré que les deux villes autonomes, ainsi que les îles et les rochers adjacents « font partie de l’Espagne et en tant que tels, doivent être défendus...

Ryanair reprend ses vols vers le Maroc le 1er mars

Ryanair a annoncé la reprise de ses liaisons aériennes de et vers le Maroc depuis sa base de Séville, dès le 1ᵉʳ mars. La compagnie va relier six villes marocaines dont la capitale, Rabat.

Qualifiés, les joueurs marocains recevront une belle prime, voici le montant

Les joueurs marocains ont droit à une belle prime après leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021). D’autres primes suivront pour chaque tour de la...

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Ce qui n’était qu’une rumeur il y a encore quelques jours est aujourd’hui une réalité. L’Algérie vient d’annoncer la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc.

La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

L’ambassade de France au Maroc “refuse” d’octroyer des visas aux transporteurs internationaux marocains. De quoi en rajouter aux difficultés actuelles des professionnels dont le secteur a été touché de plein fouet par la crise sanitaire liée au...