Maroc : l’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les Canaries

21 novembre 2021 - 19h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Le Maroc vient d’autoriser la société Qatar Petroleum International Upstream L.L.C à poursuivre l’exploration pétrolière dans ses eaux au large de Tarfaya, près des îles Canaries. La nouvelle suscite une «  extrême inquiétude  » dans l’archipel espagnol.

Le Maroc a renouvelé le permis d’exploration de la société Qatar Petroleum International Upstream L.L.C. La compagnie pétrolière va explorer les eaux marocaines dans les provinces du Sud, non loin des îles espagnoles Fuerteventura et Lanzarote. L’information, publiée au bulletin officiel du 21 octobre 2021, a été reprise par la presse espagnole.

Le site d’informations El Español indique que la compagnie pétrolière italienne Eni et la société Qatar Petroleum sont devenues associées en 2019 pour explorer les eaux marocaines, au large de la zone de Tarfaya Offshore Shallow située en face de Sidi Ifni, Tan Tan et Tarfaya. Plusieurs arrêtés pris par l’ancien ministre de l’Energie, Aziz Rabbah, et rappelés dans le bulletin officiel, accordent le « passage à la première période complémentaire du permis de recherche d’hydrocarbures » dans des limites bien définies.

À lire : Pétrole : le sous-sol marocain en regorge !

Ce renouvellement du permis d’exploration accordé à la compagnie qatarie suscite une « extrême inquiétude » aux Canaries. « Ce sont des prospections qui sont situées plus près de Lanzarote et de Fuerteventura. Dans le cas où ils trouveraient du pétrole ou du gaz et commenceraient à forer, le danger serait fondamentalement environnemental en cas d’accident », alertent des sources de la Coalition canarienne, le parti nationaliste espagnol.

À lire : Nouvelles explorations pétrolières au large du Maroc

Pour rappel, deux lois ont été adoptées par le parlement en 2020 pour délimiter les eaux territoriales marocaines. Il s’agit de la loi n° 37.17 modifiant et complétant le dahir portant loi n° 1.73.211 du 2 mars 1973 fixant la limite des eaux territoriales et la loi n° 38.17 modifiant et complétant la loi n° 1.81 instituant une zone économique exclusive de 200 miles marins. Elles « visent à réactualiser l’arsenal juridique national », en lien avec « la souveraineté totale du royaume sur ses frontières effectives, terrestres et maritimes », avait déclaré le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Iles Canaries - Tarfaya - Pétrole

Aller plus loin

Pétrole : le sous-sol marocain en regorge !

Amina Benkhadra, Directrice Générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a confirmé la présence de gisement de pétrole dans plusieurs zones au large de...

Le sous-sol marocain est riche en gaz naturel

Plusieurs sociétés internationales spécialisées en prospection pétrolière et gazière confirment que le sous-sol marocain est riche en gaz naturel. En témoigne d’ailleurs la...

L’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les îles Canaries

Le Maroc a annoncé lundi son plan de prospection de pétrole, de gaz et de tellure dans la zone de Tarfaya, au large de Lanzarote et de Fuerteventura dans les îles Canaries. La...

Le Maroc ouvre l’exploration pétrolière à l’Israélien Ratio Petroleum

La compagnie israélienne Ratio Petroleum va explorer de potentiels gisements offshore de pétrole et de gaz pour le bloc Dakhla Atlantique. Dans ce sens, elle a signé un accord...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».