Recherche

Protestation en Espagne avant l’expulsion d’un homosexuel au Maroc

31 mai 2018 - 19h30 - Monde

Deux demandeurs d’asile à Melilla

Plusieurs associations de défense des droits de l’homme, notamment l’association Kifkif de défense des LGBT, ont demandé aujourd’hui l’annulation de l’expulsion d’un demandeur d’asile homosexuel marocain.

Son expulsion par le ministère de l’Intérieur espagnol est prévue ce jeudi ou demain matin, s’est inquiétée l’association, après l’expiration de son séjour au centre de rétention des étrangers à Barcelone.

Pour Kifkif, l’homme court un grand danger s’il est renvoyé au Maroc. « Il a fui la persécution en raison de son orientation sexuelle et il est arrivé en Espagne en 2016 par la ville de Melilla pour faire une demande d’asile politique après des menaces et des représailles à cause de son homosexualité », indique l’association dans un communiqué.

L’association exhorte les autorités à se conformer au droit international en matière d’asile politique, rappelant que l’Etat a l’obligation de protéger les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile, qui courent un grand danger s’ils étaient renvoyés chez eux.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact