Recherche

Fadel Agoumi claque la porte de la CGEM

Fadel Agoumi

18 juillet 2019 - 05h00 - Economie

Directeur général délégué de la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM) depuis 7 ans, Fadel Agoumi a décidé de quitter la tête de cette structure importante. Toutefois, cet ancien journaliste n’a pas fait savoir, du moins, pour le moment, les raisons de sa démission.

Les raisons officielles, ainsi que les circonstances du départ de Fadel Agoumi de la tête de la CGEM, pas plus que sa prochaine destination professionnelle restent, jusque-là, inconnues. L’ancien journaliste s’est juste contenté d’un message diffusé à ses contacts pour leur signifier son départ, sans faire dans les détails.

Médias24, qui rapporte l’information, rappelle que Fadel Agoumi a pris ses fonctions à la direction de la CGEM, sous la présidence de Miriem Bensalah Chaqroun dont il est l’un des plus fidèles. Il compte, à son actif, plusieurs réalisations dans la défense des intérêts des entreprises.

Pour sa part, TelQuel fait observer que le départ de Fadel Agoumi intervient un peu plus d’un an après l’arrivée de Salaheddine Mezouar à la présidence du patronat, et poursuit ses révélations. En effet, le média s’est vu confier, par l’une de ses sources, "en des termes étudiés" que Fadel Agoumi "a décidé de donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle”. Et, d’ajouter qu’il "ne quitte pas la CGEM, il reste conseiller de la présidence et continuera à apporter sa contribution". Cependant, le média évoque une autre source qui, pour sa part, affirme, en revanche, qu’il “s’agit d’un départ programmé”, motivé par une “incompatibilité d’humeur avec la nouvelle équipe dirigeante”.

C’est un Administrateur de la CGEM qui vient mieux résumer la situation : “Il y a un vrai problème de gouvernance à la CGEM. Et, ce départ est un nouveau point qui s’ajoute à la gouvernance flottante actuelle, dans la lignée des scandales précédents. Ça ne pouvait donc pas continuer longtemps dans ce type d’ambiance avec Fadel Agoumi”, rapporte le même média qui ajoute que cet administrateur fait ainsi référence à l’affaire des cooptations du Président au Conseil d’Administration, au-delà des limites prévues par les statuts.

Faut-il le rappeler, Fadel Agoumi est gestionnaire de formation, diplômé de l’ISCAE. Celui qui a entamé sa carrière à la Banque centrale populaire, en 1992, va se tourner vers la communication. Dès 1998, il est journaliste aux hebdomadaires Le Journal et La Vie éco, dont il a été Rédacteur en Chef puis Directeur de Publication.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact