Recherche

Démissions à la CGEM : Mézouar tient bon, malgré tout

© Copyright : DR

20 juillet 2019 - 15h00 - Economie

Alors que la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM) vibre au rythme des démissions, son Président, Salaheddine Mézouar, affiche une sérénité relative.

’Il n’y a ni crise, ni implosion, ni malaise au sein de la Confédération", affirme le Président de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

La CGEM a récemment enregistré la démission du Vice-président général, Fayçal Mékouar, et celle de Fadel Agoumi, Directeur général délégué. Pour Salaheddine Mézouar, "ces démissions ne reflètent en aucun cas une scission au sein de la CGEM", rapporte leconomiste.com.

Dans la vie d’une organisation patronale, il y a, a-t-il indiqué, ceux qui continuent leur engagement et se battent jusqu’au bout, et il y a ceux qui, pour des raisons personnelles, décident de ne plus continuer l’aventure.

Le patron de la CGEM estime que les divergences internes et les malentendus font partie de la vie des organisations, convaincu que les hommes et les femmes passent mais que l’organisation continue. Il se dit déterminé à assumer la responsabilité qui est la sienne, jusqu’au bout, à la tête de l’instance.

La semaine prochaine, il compte procéder au choix d’un nouveau Directeur général délégué et d’un nouveau Vice-président général, pour faire fonctionner normalement l’ensemble des organes de la CGEM. 

Conscient de ce que d’autres démissions pourraient suivre, Salaheddine Mézouar martèle qu’il ne permettra à personne de faire du mal à cette organisation vieille de 70 ans, ou de l’empêcher de travailler correctement. Mais, jusqu’à quand tiendra-t-il cette sérénité relative ?

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact