Recherche

Faire du Maroc une destination naturelle pour les touristes espagnoles

© Copyright : DR

25 octobre 2003 - 10h22 - Maroc - Par:

centre d’une réunion tenue, jeudi à Marrakech, en présence des responsables du Conseil Régional du Tourisme, des délégués de l’ONMT et de la Royal Air Maroc à Madrid et des professionnels du tourisme dans la Cité ocre.

Initiée par le CRT de Marrakech, cette rencontre a été l’occasion pour les différents intervenants de passer en revue les forces et faiblesses de la destination Maroc et la meilleure stratégie à même d’appréhender le marché espagnol qui demeure "très fragmenté et diffus".

Dans cette foulée, M. Abbes Azouzi, de l’ONMT, a souligné que l’Office a entamé une démarche systémique en vue d’approcher ce marché potentiel et que des actions seront entreprises dans l’avenir en direction des quatre autres marchés prioritaires (France, Angleterre, Allemagne et Italie).

Cet élan sera poursuivi par l’investissement sur l’image du Maroc pour faire du Royaume une destination naturelle pour les Espagnols, a indiqué M. Azzouzi qui a mis l’accent à cet égard sur la nécessité de développer le segment culturel qui figure en bonne place des motivations de voyage pour les Espagnols.

Deux vols directs hebdomadaires entre Marrakech et Madrid à partir du 30 novembre prochain

Pour remettre le Maroc au devant de la scène du monde du tourisme en Espagne et accompagner le développement de ce secteur décrété prioritaire, la RAM a décidé de programmer deux vols directs hebdomadaires (jeudi et dimanche) entre Marrakech et Madrid à partir du 30 novembre, a annoncé M. Kanabi, responsable à la Compagnie aérienne nationale.

La RAM qui a toujours intégré le développement touristique dans sa stratégie, lancera également plusieurs opérations similaires consistant en la desserte de Tanger à Barcelone et Tanger à Madrid. Pour leur part, MM. Said El Kassimi et Jalal El Imani, délégués respectivement de l’ONMT et de la RAM à Madrid, ont brossé un tableau exhaustif du marché espagnol qui est le 2-ème marché émetteur vers le Maroc avec 201.000 touristes en 2002. Pour faire face à une concurrence féroce dans le pourtour méditerranéen (Tunisie, Egypte et Turquie) et à la baisse des arrivées de touristes espagnols enregistrée lors des deux dernières années, les deux responsables ont recommandé de mettre tous les atouts du côté du Maroc en étant omniprésent non seulement dans les circuits classiques de promotion (relations publiques, partenariat avec les Tour-opérateurs), mais dans tous les espaces de grand public où le contact direct est facilité avec le touriste potentiel (manifestations culturelles, foires).

Ils ont également souligné la nécessité de diversifier le produit touristique national, d’améliorer l’offre hôtelière surtout en quatre étoiles, de promouvoir le tourisme de niches (trekking, golf, chasse et aventure), de privilégier le marketing direct en direction des voyagistes et prescripteurs et de coordonner les politiques tarifaires (réceptifs/hôteliers/transporteurs) pour le lancement d’offres en basses saisons.

Cet effort doit impérativement être conforté par d’autres opérations portant notamment sur la redynamisation de la destination phare de Marrakech et le repositionnement des segments incentives et congrès dans l’optique de drainer 500.000 touristes espagnols à l’horizon 2010, ont-ils estimé.

Le nombre de touristes espagnols ayant visité Marrakech lors des neuf premiers mois de 2003 a atteint 23.097 contre 53.020 durant la même période de l’année 2000, soit une régression de 43,81 %.

MAP

Mots clés: Espagne , Office national marocain du tourisme (ONMT) , Destination , Promotion

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact