Vélos et fauteuils roulants en partance pour le Maroc

8 mai 2009 - 13h39 - Ecrit par : L.A

Les bénévoles de l’Alcesdam ont chargé les minibus hier matin à Saint-Coutant. Lundi, ils partent dans la province de Tata pour leur voyage humanitaire.

Dans la cour à Saint-Coutant, Guy, Serge, Jacky et Yann s’activent autour du minibus, hier matin. Les vélos et VTT sont déjà solidement sanglés sur la galerie. Les fauteuils roulants, pliés, commencent à trouver leur place à l’arrière du véhicule.

Suivant les consignes très amicales d’Yvette Guérin, la présidente, « cheftaine » pour l’occasion, les bénévoles de l’Association pour la lutte contre l’érosion, la sécheresse et la désertification du Maroc, préparent le voyage. Le départ est programmé pour lundi matin. Cap sur Irun, Madrid, Gilbraltar, puis la mer traversée, vers Tanger, Tata et El Ayoune. Là-bas, Hassan, le contact local de l’association les attendra pour fêter les dix ans de ces longs cours humanitaires, pour marquer avec les villageois toute la chaleur humaine et la volonté de partage qu’apporteront les Picto-charentais.

“Cela vaut le déplacement”

« A la suite de l’article de La Nouvelle République, nous avons reçu beaucoup de dons, un véritable élan de générosité. Je tiens à remercier toutes les particuliers, beaucoup du département, et les structures comme la Croix-rouge qui nous ont fait parvenir du matériel ou des vêtements. Cette année, nous partons avec une trentaine de vélos et autant de fauteuils roulants », se réjouit Yvette Guérin.

A El Ayoune, quelques festivités sont prévues durant le séjour des six voyageurs au grand cœur. « La troupe du village a tenu à nous proposer un spectacle de danses folkloriques. »

Yann est déjà un peu parti dans sa tête : « Cela vaut vraiment le déplacement, les vallées sont magnifiques tout comme les paysages proches de l’Atlas. La civilisation et l’histoire de la région sont aussi très riches. »

“Ils en ont vraiment besoin”

Voilà qui justifie quatre jours de voyage aller et autant pour le retour. La récompense suprême se situe pourtant ailleurs : « Vous imaginez toute l’émotion des personnes nécessiteuses à qui l’on apporte un vélo ou un fauteuil. Ils en ont vraiment besoin ! » Tout comme ils apprécieront les conseils que leur prodigueront les membres de l’Alcesdam, la semaine prochaine, pour réaliser des cultures maraîchères. Pour cette action, aussi, les dons sont les bienvenus. Une générosité sans laquelle l’association d’Yvette Guérin ne pourrait mener ses beaux voyages solidaires.

Source : La Nouvelle République - Jean-Michel Laurent

Tags : France - Caritatif - Laayoune - Tata - Associatif

Nous vous recommandons

Un nouveau record pour Pokimane, la streameuse maroco-canadienne

La Maroco-canadienne Imane Anys, 25 ans, alias Pokimane, a battu un nouveau record. Elle est devenue la première star féminine de Twitch à atteindre 9 millions de followers en streaming.

L’Espagne prête à discuter du Sahara, Melilla et Sebta

La reprise des relations entre l’Espagne et le Maroc est en bonne voie depuis l’arrivée de José Manuel Albares à la tête du ministère espagnol des Affaires étrangères. Le nouveau chef de la diplomatie est ouvert au dialogue sur tous les sujets brûlants comme...

L’exportation du gaz marocain bientôt une réalité

Sound Energy a annoncé, mardi avoir conclu un accord avec l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) pour le raccordement au gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Peine alourdie en appel pour le meurtrier de la petite Ikhlas

La chambre criminelle de la Cour d’appel de Nador a alourdi la peine du principal accusé dans l’affaire du kidnapping et du meurtre de la petite Ikhlas en le condamnant à la prison à perpétuité. En première instance, l’homme avait écopé de 25 ans de...

Le Maroc menace de fermer définitivement ses frontières avec Ceuta

Le gouvernement de Pedro Sánchez a annoncé qu’il « envisage sérieusement » d’intégrer les villes autonomes de Ceuta et Melilla dans l’espace Schengen. Le Maroc, de son côté, avertit que le cas échéant, il fermerait définitivement le passage frontalier de...

Le dirham baisse un peu face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,15 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,11 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 19 au 25 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Zakaria Moumni arrêté à Montréal

La police de Montréal a procédé samedi 30 juillet à l’arrestation de l’ancien champion marocain de kickboxing, Zakaria Moumni qui a obtenu l’asile au Canada. Il lui est reproché d’avoir agressé plusieurs personnes qui assistaient à une manifestation de...

Mushi Halioua, dernier Juif du « mellah » de Marrakech

Mushi Halioua, septuagénaire, est le seul Juif vivant encore dans le “mellah” (quartier juif) de Marrakech, où il tient une boutique de tissus et accueille les touristes israéliens qui viennent lui dire...

Escalade raciste à Murcia

Plusieurs cas d’agressions et de meurtres à caractère raciste et xénophobe ont été enregistrés dans la région de Murcie au cours des derniers mois. Le plus marquant est celui de Younes Bilal, le jeune Marocain tué le 13 juin à Mazarrón par un ancien...

Pourquoi la suppression du pass vaccinal au Maroc s’impose

Dr Tayeb Hamdi, médecin spécialiste et chercheur en politiques et systèmes de santé explique en quoi l’obligation du pass vaccinal n’a plus sa raison d’être et mérite d’être supprimée.