Une femme mulet marocaine s’immole par le feu à Sebta

25 août 2011 - 22h17 - Espagne - Ecrit par : J.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Une marocaine d’une cinquantaine d’année s’est immolée par le feu lundi à Sebta, après s’être aspergé d’alcool médical. Les flammes auraient dévoré 40% de son corps.

Femme mulet, porteuse de marchandises entre Sebta et le Maroc, elle aurait été révoltée par le comportement de la propriétaire d’un dépôt de marchandises qui aurait refusé de lui baisser le prix, d’autres sources imputent cet accident à un accrochage avec les forces de l’ordre, rapporte le quotidien Al Massaa.

Transportée d’urgence dans un hôpital de Sebta, la victime qui était dans un état critique a été évacuée vers l’hôpital universitaire de Virgen del Rocío à Séville, où elle serait toujours maintenue sous respiration artificielle.

Comme elle, ce sont près de 25.000 femmes mulets qui transportent de la marchandise entre Sebta et le Maroc. Chaque femme peut porter jusqu’à 80 kg de marchandises collées au corps pour le compte des barons de la contrebande espagnols et marocains.

Les dépôts-maisons de Trajal seraient le plus grand marché de marchandises contrebandes en Afrique du Nord, rapporte Al Massaa. Chaque jour à huit heures du matin, des milliers de marocaines sont chargées devant les magasins. Les plus robustes d’entre elles effectueront trois à quatre fois la traversée de la frontière pour 5 à 10 euros le voyage. Plusieurs porteuses sont mortes étouffées par leurs marchandises en route.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Immolation par le feu

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Ceuta (Sebta)

Mohammed VI a-t-il le droit de se trouver dans les eaux de Sebta ?", dixit la presse espagnole

La présence du yacht du roi Mohammed VI au large de Sebta fait la une de la presse espagnole, et soulève une réelle polémique au sein de la classe politique. Mais, que faisait le souverain marocain dans les eaux territoriales espagnoles...

Espagne : un timbre en hommage à la bataille d’Anoual

La poste de Ceuta a édité hier, le 14 décembre, un timbre en mémoire des campagnes marocaines lors de la bataille d’Anoual qui s’est déroulée il y a 100 ans.

Sebta : plus de 6 heures d’attente à la frontière marocaine

Situation toujours chaotique à la frontière marocaine de Sebta samedi. Les Marocains d’Europe, engagés dans la phase retour de l’Opération Marhaba, continuent de passer plus de 6 heures d’attente avant d’accéder à la ville...

L’Espagne veut reporter la réouverture de la frontière de Ceuta avec le Maroc

Le Maroc s’apprête à rouvrir demain, jeudi, ses frontières terrestres avec l’Espagne à Ceuta et Melilla. La libre circulation des personnes et des biens devrait reprendre dans les deux sens, après deux ans d’inertie. Mais rien n’est moins...

Sebta et Melilla étouffées par le Maroc : un eurodéputé saisit la Commission européenne

L’eurodéputé de Ciudadanos, Jordi Cañas, a de nouveau porté plainte devant la Commission européenne contre le Maroc qui continue, dit-il, d’étouffer Sebta et Melilla en interdisant l’entrée de marchandises en provenance des deux villes sur son...

Immolation par le feu

Des eurodéputés empêchés d’entrer au Maroc

Le Maroc a refusé l’entrée sur son territoire à deux eurodéputés à la frontière de Melilla. Les deux parlementaires tentaient d’entrer dans le royaume pour « enquêter » sur l’assaut de migrants du 24 juin dans lequel au moins 23 migrants ont été...

Maroc : immolation à Berrechid, la victime à l’hôpital

Une enquête judiciaire a été ouverte par la brigade de la police judiciaire relevant du District provincial de sûreté de Berrechid. Il s’agit d’élucider les circonstances de l’immolation d’un individu âgé de 45 ans devant un arrondissement de police de la même...

Béni Mellal : un jeune de 22 ans meurt en s’immolant par le feu

Ouverture lundi matin par la police judiciaire de Béni Mellal d’une enquête sur les circonstances dans lesquelles un jeune de 22 ans est décédé en s’immolant par le feu.

Fès : un vendeur ambulant s’immole par le feu

Fatigué par l’injustice dont il affirme faire l’objet, un jeune homme s’est immolé par le feu à Fès. Une tragédie qui a secoué la ville de Fès, vendredi dernier.

Un jeune Marocain s’immole en direct sur Facebook

La police de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire, après qu’un jeune de 19 ans, a diffusé son immolationen direct sur Facebook.