Le roi Mohammed VI se montre très ferme

8 novembre 2020 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Lors de son discours commémoratif du 45ᵉ anniversaire de la Marche Verte, le roi Mohammed VI a affiché sa fermeté quant "aux agissements inacceptables par lesquels on (les adversaires du royaume) cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie.

"Le Maroc restera ferme sur ses positions et ne se laissera nullement fléchir par les provocations stériles et les manœuvres désespérées des autres parties", a martelé le souverain, soulignant que "force est de constater que le déclin consommé de leurs thèses surannées les a précipitées dans le scénario typique d’une fuite en avant".

Le blocage du passage frontalier El Guerguerat agace le roi. "Nous réitérons notre rejet catégorique des agissements inacceptables par lesquels on cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie, à altérer le statut juridique et historique qui prévaut à l’est du mur de sécurité ou encore à se livrer à une exploitation illégitime des ressources de la région", a-t-il déclaré. Le Maroc est "persuadé que les Nations Unies et la Minurso continueront à remplir leur devoir en veillant à préserver le cessez-le-feu dans la zone", a-t-il poursuivi.

D’ores et déjà, des politiques ont décrypté le discours de Mohammed VI. "Le Maroc ne sera pas influencé par les provocations", a déclaré à Le360 le politologue Moussaoui Ajlaoui. Selon le politologue Mohamed Benhamou, "le Maroc fera face à toutes les velléités qui visent à toucher son intégrité territoriale".

Sujets associés : Mohammed VI - Mauritanie - Guerguerat

Aller plus loin

Marche verte : discours du Roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a adressé ce samedi soir un discours à la nation à l’occasion du 45è anniversaire de la Marche verte. En voici le texte intégral.

Le Polisario déclare la guerre au Maroc

Le Polisario affirme que son armée a commencé à répondre avec fermeté requise à l’opération militaire lancée par le Maroc dans la zone-tampon de Guerguerat.

Ces articles devraient vous intéresser :

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le roi Mohammed VI ne fera plus de discours du 20 août

Le roi Mohammed VI ne prononcera plus le discours de la célébration de la Révolution du Roi et du Peuple le 20 août. Celui-ci, selon le Cabinet royal est trop proche du discours du Trône et celui de la rentrée parlementaire.

Fête du trône : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 1769 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 1769 détenus condamnés par différents tribunaux marocains dans le cadre de la célébration de la fête du trône.

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé, mercredi, un budget provisoire de 120 milliards de dirhams (environ 11...

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...