Plus de deux tonnes de drogue saisies à Fès

20 février 2020 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Une tentative de trafic de deux tonnes et 60 kg de résine de cannabis a été mise en échec à Fès, ce mercredi.

L’opération, menée par le service préfectoral de la police judiciaire de la ville, en collaboration avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a permis d’intercepter cette cargaison de drogue, chargée dans un camion ayant une immatriculation marocaine, au niveau d’une station d’essence située à Ain Taoujdate, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Le conducteur du camion, âgé de 35 ans, a été interpellé et placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Drogues - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Chira

Aller plus loin

Près de deux tonnes de drogue saisies près de Casablanca

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont saisi une tonne et 933 kilogrammes de chira cachée dans un véhicule utilitaire. L’opération a eu lieu mardi, grâce à des...

Grosse prise de drogue à Marrakech

Une grande cargaison de résine de cannabis a été saisie, samedi, à bord d’un camion à Marrakech.

Saisie record de drogue dans le nord du Maroc

16,2 tonnes de résine de cannabis dissimulées dans un camion en partance pour l’Europe ont été saisies, lundi dernier au port de Tanger-Med (nord du Maroc).

Grosse prise de la douane à Al Hoceima

2,443 tonnes de chira répartis en 91 colis de différentes formes, ont été saisies, samedi par les éléments des douanes à Al Hoceima.

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.