Recherche

Dispute autour de la paternité du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde

© Copyright : DR

28 janvier 2021 - 10h40 - Culture - Par: G.A

La Fondation Esprit de Fès a publié un communiqué dans lequel elle a souligné qu’elle est la seule organisation responsable du festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, et que la non tenue du festival depuis l’année dernière tient compte du respect des mesures prises par les autorités pour lutter contre la propagation du Covid-19. Cette mise au point intervient à l’annonce faite par une tierce partie d’organiser la prochaine édition du Festival, du 4 au 12 juin prochain sous la thématique « Nouvelles Andalousies ».

Depuis 20 ans, la Fondation Esprit de Fès s’est donnée pour mission d’organiser ce festival sous le haut patronage du Roi Mohammed VI. C’est pour cette raison qu’elle trouve «  illégitimes et irresponsables  » les déclarations faites par une tierce de faire vivre ce rendez-vous culturel et cultuel. Dans son communiqué, la Fondation Esprit de Fès indique, qu’elle prendra toutes les dispositions juridiques pour préserver ce patrimoine immatériel de la ville de Fès devenu avec les années, un des plus grands festivals au monde par sa notoriété et sa grande richesse culturelle et spirituelle.

Conscient du danger en vue, le Conseil d’Administration de la Fondation Esprit de Fès, a décidé de se réunir dans quelques jours en vue de prendre «  les décisions raisonnées  » pour protéger le Festival de toutes «  les manœuvres contre productives  ». Pour la Fondation, il est indispensable que le Festival demeure un outil de solidarité et d’exemplarité au service du rayonnement des valeurs et de l’image du Maroc et de la ville de Fès, conclut le communiqué.

Mots clés: Festival , Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde , Plainte

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact