Dispute autour de la paternité du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde

28 janvier 2021 - 10h40 - Culture - Ecrit par : G.A

La Fondation Esprit de Fès a publié un communiqué dans lequel elle a souligné qu’elle est la seule organisation responsable du festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, et que la non tenue du festival depuis l’année dernière tient compte du respect des mesures prises par les autorités pour lutter contre la propagation du Covid-19. Cette mise au point intervient à l’annonce faite par une tierce partie d’organiser la prochaine édition du Festival, du 4 au 12 juin prochain sous la thématique « Nouvelles Andalousies ».

Depuis 20 ans, la Fondation Esprit de Fès s’est donnée pour mission d’organiser ce festival sous le haut patronage du Roi Mohammed VI. C’est pour cette raison qu’elle trouve «  illégitimes et irresponsables  » les déclarations faites par une tierce de faire vivre ce rendez-vous culturel et cultuel. Dans son communiqué, la Fondation Esprit de Fès indique, qu’elle prendra toutes les dispositions juridiques pour préserver ce patrimoine immatériel de la ville de Fès devenu avec les années, un des plus grands festivals au monde par sa notoriété et sa grande richesse culturelle et spirituelle.

Conscient du danger en vue, le Conseil d’Administration de la Fondation Esprit de Fès, a décidé de se réunir dans quelques jours en vue de prendre «  les décisions raisonnées  » pour protéger le Festival de toutes «  les manœuvres contre productives  ». Pour la Fondation, il est indispensable que le Festival demeure un outil de solidarité et d’exemplarité au service du rayonnement des valeurs et de l’image du Maroc et de la ville de Fès, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Festival - Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde - Plainte

Aller plus loin

Le festival du film de Marrakech n’aura pas lieu cette année

La 19ᵉ édition du Festival International de Film de Marrakech n’aura pas lieu, du moins en novembre 2020, comme prévu initialement par le comité d’organisation. Raison invoquée...

Le Festival de Fès de la culture soufie est de retour

La 15ᵉ édition du Festival de Fès de la culture soufie, qui aura lieu du 22 au 28 octobre prochain, sera dédiée à feu Charif Moulay Abdellah Ouazzani, selon le comité...

DJ Hamida sort «  Sunshine  », son nouvel album

Sunshine ! C’est le nouvel opus avec lequel DJ Hamida signe son retour après plusieurs mois de confinement. Surnommé « l’artiste de l’été » depuis plusieurs années, le DJ...

Maroc : les festivals Jazzablanca et Tanjazz annulés

Jazzablanca et de Tanjazz n’auront plus lieu cette année. Les organisateurs ont décidé de reporter ces deux grands rendez-vous culturels.

Ces articles devraient vous intéresser :

Dominique Strauss-Khan et son épouse radieux à Marrakech

Habitué du festival international du film de Marrakech, l’ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Khan accompagné de son épouse Myriam L’Aouffir, a marqué de sa présence la cérémonie d’ouverture de la 19ᵉ édition. Le couple a affiché un...

Le Marrakech du Rire n’aura pas lieu cette année, voici pourquoi

Après un 10ᵉ anniversaire époustouflant, le Marrakech du rire fait une nouvelle pause. Jamel Debbouze et sa bande ne seront pas au rendez-vous cette année, selon le communiqué des organisateurs.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Les 10 ans du Marrakech du Rire en rediffusion sur W9

W9 passe en mode rediffusion ce jeudi à partir de 21h15, les 10 ans du Marrakech du Rire. Un programme de divertissement qui a le don de faire grimper l’audience des chaines de télévision.

Riyad : Les disputes entre chanteurs marocains gâchent la soirée

Petite guéguerre entre artistes marocains lors du Festival de Riyad, le plus grand festival de musique du Moyen-Orient. Alors que certains n’ont pas apprécié l’ordre de passage sur scène établi par les organisateurs, d’autres ont passé plus de temps...