Recherche

À Montréal, Leila Gouchi a enflammé la scène du festival du monde arabe

Leila Gouchi

30 novembre 2020 - 06h00 - Culture

« Ivresses andalouses », c’est le nom du concert présenté vendredi soir par l’artiste marocaine Leila Gouchi, dans le cadre du festival du monde arabe de Montréal. Un mélange de saveurs musicales empreint du charme de l’Andalousie qui a ébloui tout le public.

Leila Gouchi, pour la circonstance, était accompagnée de son orchestre professionnel, qui l’a aidée à puiser dans le patrimoine andalou pour y sortir un nombre impressionnant de chants, poèmes, qudud et Muwashahat du Machreq et du Maghreb. Dans une déclaration à la MAP, l’artiste confie être chanceuse d’avoir pu réussir une si « belle présentation dans un spectacle ouvert à un grand public malgré les circonstances de la pandémie du Covid-19  ». Les programmes du festival sont accessibles en web diffusion, a-t-elle souligné avant d’ajouter que ce concert revisite un répertoire millénaire qui réunit le Maghreb, l’Orient et l’Occident dans une présentation authentique et en même temps moderne.

La 21ᵉ édition du festival du monde arabe de Montréal s’est tenue du 12 au 29 novembre sous le thème « ESPACE 01, des univers à conquérir ! ». C’est un événement thématique dédié à la rencontre et au dialogue des cultures arabe et occidentale. Les organisateurs ont d’ailleurs souligné qu’avec cette édition 2020, ils ont pris conscience de «  la vulnérabilité des espaces de rencontre  » et de «  la nécessité de forger sans plus attendre des lieux réinventés  ».

Que la pandémie du Covid-19 résiste dans le temps ou non, le festival du monde arabe «  espère rendre à son public une part du frisson, de l’émotion et de l’exaltation grâce au brassage et à l’interaction entre les cultures  », indique l’agence de presse marocaine.

Mots clés: Montréal , Festival , Patrimoine , Musique , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact