Riyad : Les disputes entre chanteurs marocains gâchent la soirée

7 mars 2024 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Petite guéguerre entre artistes marocains lors du Festival de Riyad, le plus grand festival de musique du Moyen-Orient. Alors que certains n’ont pas apprécié l’ordre de passage sur scène établi par les organisateurs, d’autres ont passé plus de temps que prévu sur scène et ravi la vedette à leur successeur en interprétant une partie de ses chansons.

La soirée marocaine du Festival de Riyad a connu des perturbations en raison de brouilles entre les artistes marocains invités à cet événement. Selon le quotidien Assabah, l’artiste Hatim Ammor a exprimé son opposition à l’ordre de passage sur scène établi par les organisateurs qui le place à la troisième position après le Abdelouahab Doukkali et Abdelfattah Grini.

Hatim Ammor a proposé de monter sur scène avant Elguerini, juste après Abdelouahab Doukkali. Mais cette proposition n’a pas été validée, le contrat signé entre les artistes et les organisateurs ne mentionnant pas l’heure du passage sur scène ni la durée de la prestation. Finalement, l’ordre de passage initial a été maintenu.

À lire : Qui sont les artistes les plus écoutés au Maroc ?

À son tour, Abdelfattah Grini s’est enflammé, déplorant les propos d’Ammor qui estime que Grini n’est pas un artiste marocain, la plupart de ses chansons étant interprétées dans le dialecte égyptien. Plus tard, les organisateurs ont dû gérer un autre clash entre la chanteuse populaire Zina Daoudia et Hatim Ammor. La première a dénoncé le fait que le second, passé avant elle sur scène, ait repris certains de ses tubes.

Le comble, Hatim Ammor s’est permis de passer plus d’une heure sur scène, malgré les rappels à l’ordre des organisateurs. Ce qui a irrité la chanteuse populaire qui attendait dans les coulisses.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Festival - Hatim Ammor - Zina Daoudia - Abdelwahab Doukkali

Aller plus loin

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le...

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Mohamed El Jem et Tariq Boukhari : une réconciliation impossible ?

L’acteur et humoriste Mohamed El Jem n’est toujours pas disposé à se réconcilier avec son collègue Tariq Boukhari, après plus de 15 ans de désaccord pour des raisons inconnues.

Tétouan : une soirée musicale fait polémique

Les élus de la majorité au conseil communal de Tétouan sont divisés. En cause, une subvention de 300 000 dirhams octroyée à une association pour l’organisation d’une soirée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dominique Strauss-Khan et son épouse radieux à Marrakech

Habitué du festival international du film de Marrakech, l’ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Khan accompagné de son épouse Myriam L’Aouffir, a marqué de sa présence la cérémonie d’ouverture de la 19ᵉ édition. Le couple a affiché un...

Le Marrakech du Rire n’aura pas lieu cette année, voici pourquoi

Après un 10ᵉ anniversaire époustouflant, le Marrakech du rire fait une nouvelle pause. Jamel Debbouze et sa bande ne seront pas au rendez-vous cette année, selon le communiqué des organisateurs.

Les 10 ans du Marrakech du Rire en rediffusion sur W9

W9 passe en mode rediffusion ce jeudi à partir de 21h15, les 10 ans du Marrakech du Rire. Un programme de divertissement qui a le don de faire grimper l’audience des chaines de télévision.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Riyad : Les disputes entre chanteurs marocains gâchent la soirée

Petite guéguerre entre artistes marocains lors du Festival de Riyad, le plus grand festival de musique du Moyen-Orient. Alors que certains n’ont pas apprécié l’ordre de passage sur scène établi par les organisateurs, d’autres ont passé plus de temps...