Une vingtaine de films marocains à voir gratuitement sur Internet

1er avril 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a trouvé le moyen d’accompagner les citoyens pendant cette période de confinement due à la propagation du coronavirus. Il a annoncé mettre en ligne une série de longs métrages marocains à compter du 31 mars.

Au total,  "25 films, plus ou moins récents, dont la carrière commerciale est achevée, seront mis en ligne sur le site du CCM et visibles à toute heure", indique le centre dans un communiqué. L’objectif, selon les responsables, est de "permettre au plus grand nombre de cinéphiles au Maroc et à l’étranger de revoir ou de découvrir, à la convenance de chacun, la richesse du patrimoine cinématographique marocain".

La diffusion de ces films se fera par ordre alphabétique avec une liste des œuvres et autres informations disponibles sur le site  https://www.ccm.ma dès le 30 mars à 16 h. La programmation est prévue pour s’étendre jusqu’à la fin du mois de Ramadan et " pourra être reconduite au besoin", selon le communiqué du CCM.

Le CCM, dans son communiqué, remercient "tous les ayants-droits qui ont accepté cette diffusion gratuite avec enthousiasme et générosité, sans se faire prier".

Sujets associés : Centre cinématographique marocain (CCM) - Internet - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Coût de l’Internet mobile : le Maroc dans le top 10 en Afrique

Le Maroc propose l’un des meilleurs prix pour accéder à l’Internet mobile en Afrique. Il est classé 10ᵉ sur le continent en termes de coût de l’Internet mobile, selon un rapport du...

Nous vous recommandons

Centre cinématographique marocain (CCM)

Le film « Zanka contact » interdit de diffusion au Maroc

Le Maroc vient d’interdire la diffusion « au niveau national et international » du film « Zanka contact » du réalisateur marocain Ismael El Iraki, à cause d’une musique de la chanteuse et militante sahraouie, Mariem Hassan. Le film a reçu pourtant le grand...

Normalisation avec Israël : les reproches faits à 2M et au CCM

L’Observatoire marocain de lutte contre la normalisation avec Israël accuse 2M et le Centre cinématographique marocain (CCM) d’avoir favorisé la normalisation avec l’État d’Israël. Et ce, à travers la diffusion d’une soirée musicale à laquelle ont participé...

Sofia Alaoui reçoit le César du meilleur court métrage

Le César du meilleur court métrage est revenu, vendredi à la Franco-marocaine Sofia Alaoui avec le film « Qu’importe si les bêtes meurent », produit avec le soutien financier du Centre cinématographique marocain...

Cinéma : 2020, une année sèche pour les tournages étrangers au Maroc

Le septième art n’a pas été au mieux de sa forme au cours de l’année 2020 au Maroc. La production cinématographique a été marquée par une baisse drastique (77,49 %) de la production étrangère.

Une vingtaine de films marocains à voir gratuitement sur Internet

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a trouvé le moyen d’accompagner les citoyens pendant cette période de confinement due à la propagation du coronavirus. Il a annoncé mettre en ligne une série de longs métrages marocains à compter du 31...

Internet

Rabat-Salé : le wifi gratuit à bord du tramway

La société du Tramway de Rabat-Salé (STRS) a lancé ce lundi, un nouveau service de wifi gratuit à bord du tramway, via le réseau baptisé « Tramway wifi ». La STRS entend accompagner la stratégie de digitalisation « Mobilité Connectée » actuellement mise en...

Facebook va lancer le live streaming payant au Maroc

Au Maroc, les abonnés Facebook pourront utiliser sous peu le service de streaming payant du réseau social, ceci à l’instar des internautes d’Égypte et de d’Afrique du Sud, bientôt ajoutés à la liste des 24 pays qui utilisaient ce service depuis août...

Plaidoyer des experts marocains à Google sur la monétisation

Des experts marocains (ingénieurs, développeurs, marketteurs…) plaident pour la monétisation des applications Android au Maroc. Dans ce sens, Mehdi Sakout, Senior Android engineer, a adressé une lettre ouverte à...

Vol du WiFi des voisins : le Maroc, seul pays africain, dans le top 5

Le Maroc est le seul pays africain figurant dans le classement des pays qui utilisent le réseau Wi-Fi de ses voisins. C’est ce que révèle une étude menée par le Global Consumer Survey de la plateforme de statistiques allemande...

Maroc : la mort programmée des guichets bancaires

Entre 2019 et 2020, soit en un an, le Maroc a perdu 45 guichets bancaires. C’est la preuve que ces installations physiques perdent de plus en plus leur importance dans le paysage bancaire marocain, au profit des services...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Les MRE se trouvant au Maroc craignent la fermeture des frontières

Avec la multiplication des cas de contamination, le Maroc pourrait à nouveau se barricader à travers le reconfinement et la fermeture des frontières. Malgré la campagne de vaccination, le pays a connu une flambée des cas positifs et cela se justifierait,...

Covid-19 au Maroc : les assurances du ministre de la Santé

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb a déclaré, vendredi 3 juillet 2020 lors d’une visite à la prison locale d’Aïn Sebaâ à Casablanca, que la pandémie du covid-19 est sous contrôle. Une visite qui s’inscrit dans le cadre du lancement de l’examen du...

Covid-19 au Maroc : le bilan de ce jeudi

Le Covid-19 a encore infecté 1241 personnes ces dernières 24 heures au Maroc, selon les chiffres dévoilés par le ministère de la Santé, portant le total depuis le début de l’épidémie du coronavirus à 37 935...

L’Espagne maintient fermées les frontières de Sebta et Melilla

L’Espagne vient de décider la prorogation de la fermeture de ses frontières avec le Maroc. Ainsi, il sera impossible à tout Marocain ou même étranger, de se rendre à Ceuta ou Melilla avant le 1ᵉʳ juillet...

La youtubeuse "Mi Naïma" est sortie de prison

La youtubeuse “Mi Naïma” est désormais libre. Elle a quitté, ce jeudi la prison d’Oukacha à Casablanca après avoir y avoir passé 3 mois après publication de faux contenus sur YouTube.