Maroc : l’internet désormais accessible gratuitement aux étudiants

24 mars 2020 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : K.B

Les plateformes éducatives mises en ligne par le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle, sont désormais accessibles gratuitement à l’ensemble des étudiants marocains.

Une semaine après le lancement du programme d’enseignement à distance, les trois opérateurs de télécommunications marocains (Maroc Telecom, Orange et Inwi) ont finalement décidé d’accorder aux étudiants l’accès gratuit aux sites et plateformes du ministère.

L’annonce a été faite à travers un communiqué conjoint du ministère de tutelle et des opérateurs nationaux. Cette mesure permettra d’alléger les charges familiales en cette période de crise.

Toutefois, cette gratuité qui intervient temporairement dans le cadre de la mobilisation nationale pour la lutte contre le Coronavirus, concerne exclusivement les sites et plateformes dédiés à l’enseignement à distance, mis en ligne par le ministère, et exclut l’accès à YouTube.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Etudiants - Ministère de l’Education nationale - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Près de 90 % de Marocains accèdent à Internet via un appareil mobile

Selon le nouveau rapport Digital 2021 publié par We Are Social et Hootsuite, environ 90 % des Marocains utilisent un appareil mobile pour accéder à Internet et surtout, aux...

Lenteur de la connexion : Maroc Telecom s’explique et rassure sa clientèle

Maroc Telecom est conscient de la lenteur de la navigation sur Facebook, WhatsApp et les autres réseaux sociaux. Dans un communiqué, l’opérateur Telecom a rassuré sa clientèle...

Orange lance ses nouvelles offres fibre (prix et détails)

Orange veut offrir à sa clientèle un abonnement internet de qualité. Elle a lancé un Wifi, sans coupures, la meilleure proposition du marché en termes de routeur, ainsi que des...

Coronavirus au Maroc : une indemnité de 2000 dirhams pour perte d’emploi ?

Au siège du ministère de l’Économie et des finances, une réunion a eu lieu mercredi 18 mars à 14h, en présence du directeur du Trésor et des finances, Fouzi Lekjaa, du directeur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Écoles privées au Maroc : mauvaise nouvelle pour les parents

Mauvaise nouvelle pour des parents d’élèves au Maroc. Des écoles privées prévoient d’augmenter encore leurs frais de scolarité à la rentrée prochaine.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.