Concurrente de Sebta, Fnideq a déjà attiré une soixantaine d’entreprises

19 mai 2022 - 13h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Depuis la mise en place de la zone d’activités économiques (ZAE), environ 60 commerçants s’y sont installés, bénéficiant de plusieurs avantages comme la facilitation des procédures d’import-export.

Selon l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), les personnes physiques et sociétés installées dans la ZAE ont plus de chance d’avoir accès à toutes les incitations de l’État (subvention directe et indirecte, formation, assistance technique, sécurité sociale, assurance maladie, etc).

À lire : Fnideq : les premiers commerçants accueillis à la zone d’activités économiques

Mieux, pendant les 24 premiers mois de leur installation, elles ne payeront que 50 % du loyer. De plus, il leur est offert bien d’autres facilités au sein de toutes les administrations (ADII, MCI, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires et autres organismes de contrôle) afin de les accompagner dans le développement de leurs activités.

À lire : Tétouan se dote d’une nouvelle zone d’activité économique

Tous les acteurs impliqués dans la mise en place de cette zone d’activités économiques ont permis, entre autres, de mettre en place un noyau industriel créateur d’emplois stables au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq. Plus de 1 362 livrées entre-temps à la contrebande vivrière ont été réintégrées.

À lire :Tétouan : les activités de la zone commerciale démarrent en 2022

De même, pour le compte de la préfecture de M’diq-Fnideq et la province de Tétouan, deux programmes de promotion de l’auto-emploi ont été lancés avec une enveloppe budgétaire de 9 MDH.

Sujets associés : Tanger - Tétouan - Al Hoceima - Fnideq - Contrebande - Zone d’activités de fnideq

Aller plus loin

Zone commerciale de Fnideq : un succès au-delà des attentes

Inaugurée en mars 2022, la zone commerciale de Fnideq, destinée à relancer l’activité commerciale à la frontière avec Ceuta, semble tenir ses promesses. C’est du moins ce...

Tétouan se dote d’une nouvelle zone d’activité économique

La ville de Tétouan sera dotée d’une nouvelle zone d’activités économiques, permettant de contribuer au renforcement des infrastructures d’accueil industrielles et palier aux...

Tanger va se doter d’une zone industrielle pour les PME du textile

Le drame survenu lundi 8 février dans l’atelier clandestin de textile à Tanger causant la mort de 28 employés, a contraint les autorités locales à prendre en urgence la décision...

Après la fin de la contrebande avec Ceuta, lancement des travaux de la zone industrielle de Fnideq

Les autorités locales de la ville de Fnideq, dans le nord du Maroc, viennent d’annoncer le début des travaux de réalisation de la zone industrielle de Haidara et ce après...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.