En France, l’extrême droite veut empêcher les binationaux marocains d’accéder à certains postes

24 juin 2024 - 18h00 - France - Ecrit par : S.A

Jordan Bardella, président du Rassemblement national (RN), a confirmé que son parti empêchera les binationaux d’occuper « des emplois extrêmement sensibles » en France s’il devenait Premier ministre.

« Oui, je vous confirme que les postes les plus stratégiques de l’État seront réservés aux citoyens français et aux nationaux français », a répondu Jordan Bardella interrogé sur une déclaration du député Sébastien Chenu, son vice-président, affirmant que le RN veut interdire des « emplois sensibles » aux binationaux. Le président du RN s’explique : « Pour une raison très simple, c’est qu’il y a des postes stratégiques liés aux secteurs de la sécurité ou de la défense qui sont des secteurs par définition stratégiques et les réserver aux citoyens français ». « C’est aussi un moyen parmi d’autres de se protéger de tentatives d’ingérence qui pourraient être orchestrées par des États étrangers à l’égard des intérêts des intérêts français », a-t-il ajouté. Quelques minutes avant, l’eurodéputé d’extrême droite avait fait une distinction entre les Français et les binationaux en assurant : « aucun droit ne sera enlevé à un seul Français, à une seule Française, et notre action politique œuvrera en toutes circonstances au maintien des droits existants ».

À lire :Maroc : le PJD ne veut plus des ministres binationaux

Avant la présentation par le président du RN, de son programme à 11 heures, le député sortant du Nord, Sébastien Chenu, son vice-président, a fait savoir ce lundi matin que le parti d’extrême droite entend « empêcher » les personnes avec une double nationalité d’occuper « des emplois extrêmement sensibles ». Selon l’ancien élu, cette mesure passera par « une loi organique et un décret pour empêcher les ingérences ». Pour Chenu, il est question de « se protéger » dans les « secteurs sensibles ». Pour étayer son argumentaire, le vice-président du RN cite notamment l’exemple de « binationaux russes » dans des « postes de direction stratégique dans la défense ». L’ancien élu ajoutera : « Nous, ce que nous jugeons, c’est la nationalité : vous êtes français ou vous n’êtes pas français. Lorsque vous êtes français, vous avez les mêmes droits que n’importe quel Français, y compris lorsque vous avez été français par naturalisation dans le passé ».

À lire :France : double nationalité, les Marocains doivent-ils s’inquiéter ?

Candidate à l’élection présidentielle de 2022, Marine Le Pen avait mis dans son programme une proposition pouvant empêcher l’accès des étrangers et des binationaux à certains emplois. « La loi peut interdire l’accès à des emplois des administrations, des entreprises publiques et des personnes morales chargées d’une mission de service public aux personnes qui possèdent la nationalité d’un autre État. » Pour Chenu, « il sera probablement moins facile d’être français » si le RN sort vainqueur des législatives anticipées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Emploi - Administration - MRE

Aller plus loin

France : double nationalité, les Marocains doivent-ils s’inquiéter ?

Alors que la suppression de la double nationalité n’est plus d’actualité au Rassemblement national (RN), son vice-président Sébastien Chenu, l’évoque, avant de faire son mea culpa.

Pays-Bas : l’extrême droite veut empêcher les 600.000 binationaux marocains de voter

L’extrême droite hollandaise menée par le parti du PVV (Parti pour la liberté) continue sa croisade anti-marocaine en proposant un projet de loi qui a pour objectif d’interdire...

Maroc : le PJD ne veut plus des ministres binationaux

Le parti de la justice et du développement (PJD) que dirige Abdelilah Benkirane ne veut plus que les Marocains possédant d’autres nationalités entrent au gouvernement. Il a...

Football : la “guerre” des binationaux s’intensifie entre l’Espagne et le Maroc

Luis de la Fuente va dévoiler sa liste pour les prochaines échéances de l’équipe nationale espagnole, et le nom de Brahim Díaz sera sans doute absent. Le jeune attaquant du Real...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Maroc : l’afflux des MRE va booster le secteur immobilier cet été

L’arrivée au Maroc cet été des Marocains du monde dans le cadre de l’Opération Marhaba, va contribuer à booster le secteur de l’immobilier.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.