Recherche

France : quand des lycéens refusent de lire un livre car l’auteur est arabe

Akli Tadjer

15 octobre 2018 - 13h00 - Monde

Une première dans un lycée en France où des élèves ont refusé de lire des extraits d’un livre car son auteur n’est pas Français mais d’origine arabe.

C’est ce que rapporte le journal La Voix du Nord, selon lequel des élèves de classe de 1ère de Haute-Somme n’ont pas voulu lire des extraits du livre Le porteur de cartable, roman de Akli Tadjer qui se déroule pendant la guerre d’Algérie.

« Il y a eu une levée de boucliers de certains élèves car l’auteur n’est pas Français, l’histoire ne concerne pas la France (ils ne savaient pas que l’Algérie avait été française) et il y a du vocabulaire en arabe ... », explique la professeure qui a dû exclure un élève car il a refusé de lire le nom « Massaoud ».

Dans un mail adressé à l’auteur, elle se dit abasourdie par la réaction de certains élèves, déplorant les « réflexions racistes ». « J’ai fait un rappel à la loi et soi-disant des parents vont venir à la réunion parents-profs m’en parler », poursuit-elle.

De son côté, l’auteur a décidé de rendre publics les faits, affirmant que c’est la première fois en 20 ans qu’une « chose aussi violente » arrive. Akli Tadjer et la professeure ont tout de même maintenu la rencontre avec les lycéens.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact