France : Moustapha, tué pour avoir défendu sa fille

26 décembre 2019 - 20h00 - Ecrit par : G.A

Moustapha, un Marocain de 44 ans dont la disparition dimanche soir a été signalée par son épouse, a été retrouvé mort dans la nuit de lundi à mardi dans un parc. Trois suspects habitant le voisinage, ont été arrêtés et mis en examen.

Triste sort que celui réservé à ce père de famille qui, selon les témoignages des voisins, était un homme sans histoires. Dimanche soir, son épouse prévient la police de sa disparition, après avoir découvert des traces de sang et le portable de son mari au sol devant leur domicile. Lundi, la police procède à l’arrestation de Yassine, un jeune de 23 ans, d’origine marocaine, après que les voisins ont appelé la police pour signaler que le jeune homme était rentré la nuit affirmant "avoir tué quelqu’un".

Selon plusieurs habitants du quartier, Yassine avait eu une altercation avec Moustapha au début du mois, au sujet de sa fille adolescente, harcelée depuis plusieurs semaines par le jeune homme. La mort de l’homme de 44 ans aurait-elle un rapport avec cet incident ? A l’étape actuelle de l’enquête, difficile de confirmer cette thèse. Une fois interpellé, Yassine se dépêche d’avouer le meurtre ainsi que l’endroit où il a laissé le corps inanimé de sa victime. Il s’agit du parc du Sautour, un espace vert de 17 hectares à l’entrée de la ville, rapporte LeParisien.

Sur la base des confessions de Yassine, les enquêteurs avaient fouillé le parc et ses environs toute la journée du lundi, à la recherche du corps de Moustapha. Mais hélas ! C’est un jeune homme de la ville qui a fini par retrouver le corps à 00 h 15. Il était enterré en bordure d’un chemin, caché par des fourrés, sur une butte. Les enquêteurs des Mureaux, en reconsidérant les faits, ont décidé d’établir les conditions dans lesquelles le corps a été transféré dans le parc. L’hypothèse d’une complicité saute aux yeux des enquêteurs qui considèrent que Yassine a dû bénéficier de l’aide de certaines personnes qu’il essaye de protéger. Ils étaient sur la bonne voie, puisque les déclarations de Yassine ont évolué, conduisant à l’interpellation de sa compagne et du frère de celle-ci.

Les trois personnes ont été déférées et mises en examen, après les débats contradictoires, pour meurtre, en ce qui concerne Yassine, âgé de 23 ans ; pour modification de scène de crime en ce qui concerne sa compagne ; et pour modification de scène de crime et recel de cadavre quant au frère de cette dernière. Ils ont également été placés en détention provisoire.

La mort de Moustapha a suscité une vague de solidarité autour de ses proches. Une cagnotte a été lancée sur Internet mardi matin. Mercredi soir à 18 h 30, plus de 25.000 € ont pu être mobilisés. Un hommage se prépare pour honorer la mémoire du quadragénaire qui avait grandi aux Mureaux, dans le quartier de la Vigne Blanche. Jusqu’à ce mercredi soir, le mobile du crime reste encore non établi. Les auditions sont compliquées en raison de la nécessité d’avoir un interprète pour Yassine, Marocain comme la victime, indique la même source.

Tags : France - Décès - Criminalité - Arrestation

Nous vous recommandons

Police aux frontières : l’Espagne soutient le Maroc, malgré la crise

Quelques jours après l’entrée massive de migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, l’Espagne a conclu l’achat de 98 caméras thermiques au profit du Maroc. Elle prévoit aussi l’acquisition de 90 quads destinés à renforcer les forces de sécurité marocaines aux...

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 1,42 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,78 % vis-à-vis du dollar américain durant le troisième trimestre de cette année. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Exportation de l’hydrogène vert vers l’Europe : pas une aubaine pour le Maroc

Les programmes d’exportation d’hydrogène vert élaborés par le Maroc, l’Algérie et l’Égypte ne sont pas économiquement viables. C’est ce que révèle une étude réalisée par le think tank néerlandais Transnational Institute et l’Observatoire de l’Europe industrielle...

L’armée algérienne, principale artisane de la rupture des relations avec le Maroc ?

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc n’émanerait pas directement du président Abdelmadjid Tebboune, mais aurait été plutôt suscitée par le Haut commandement militaire de l’Armée nationale et populaire...

Les services de renseignements marocains enquêtent sur l’attaque au Mali

Les services de renseignement marocains ont ouvert une enquête suite à l’assassinat de deux routiers marocains au Mali. À la manœuvre, la Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED).

French Montana met fin à son clash avec 50 Cent

Le rappeur américain d’origine marocaine, French Montana, assure qu’il n’est plus en conflit avec le New-yorkais 50 Cent.

Voici pourquoi le Maroc interdit l’exportation de l’huile argan

Le Maroc a décidé de limiter l’exportation de l’huile d’argan. Voici les explications du gouvernement.

Toulouse : un avion Ryanair à destination de Marrakech pris en otage

L’aéroport de Toulouse a été le théâtre d’une scène surréaliste mercredi dans la soirée. Les passagers du vol Ryanair Toulouse-Marrakech ont fortement exprimé leur mécontentement suite à long retard accusé par la...

L’Algérie met en garde le Maroc contre toute tentative de déstabilisation

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune met en garde le Maroc, sans le nommer, contre toute tentative de déstabilisation de son pays à travers des « prescriptions édictées en coulisses » ou l’exploitation des...