Frontières de Sebta-Melilla : l’Espagne se plaint auprès de Google

12 juin 2023 - 21h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Observatoire de Ceuta et Melilla a adressé une correspondance à la directrice de Google Espagne pour demander de reconsidérer le tracé des frontières des deux villes autonomes avec le Maroc, dessiné en pointillés comme si ces territoires étaient disputés.

Selon Google Maps, Ceuta et Melilla sont des territoires « en conflit ». L’application dessine les frontières des deux villes autonomes avec le Maroc en pointillés, les prenant pour des territoires disputés comme le Sahara. Le professeur Carlos Echeverría, directeur de L’Observatoire de Ceuta et Melilla vient d’adresser un courrier à Fuencisla Clemares, directrice générale de Google Espagne pour demander une correction de ces tracés, fait savoir Vozpopuli.

« Je voulais vous faire observer que la présentation faite sur votre plateforme Google Maps de Ceuta et Melilla, territoires espagnols d’Afrique du Nord, de même que les rochers de Vélez de la Gomera et Al Hoceima et les îles Chafarinas, est incorrecte, car la frontière entre les deux villes autonomes et le Maroc est représentée par une ligne pointillée », explique Carlos Echeverría dans sa lettre.

À lire : Ceuta et Melilla, des territoires disputés selon Google Maps

Et d’ajouter : « Il est également important de souligner que cette erreur affecte non seulement les frontières internationales du Royaume d’Espagne, mais également les frontières extérieures de l’Union européenne (UE). Il est donc doublement urgent que ladite erreur soit corrigée pour éviter toute confusion inutile ». Dans un rapport de 2021, l’Observatoire avait dénoncé la « stratégie hybride » du Maroc sur Sebta et Melilla, en vue de leur annexion.

L’affaire de Google Maps survient dans un contexte particulier, marqué par des revendications incessantes du Maroc sur Ceuta et Melilla. Le président du Sénat marocain avait déclaré en mai que le royaume finirait par « récupérer » les deux présides. Dans une récente lettre adressée à la Commission européenne, le ministère marocain des Affaires étrangères a également qualifié Ceuta et Melilla de « villes marocaines ».

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla - Google Maroc

Aller plus loin

« Ceuta et Melilla sont Espagnoles », selon José Manuel Albares

Le chef de la diplomatie espagnole José Manuel Albares a réaffirmé la position de son pays, concernant les villes de Sebta et Melilla, affirmant que « les deux villes sont...

L’Espagne envoie l’armée pour sécuriser Melilla

Suite à la récente controverse déclenchée par la représentation des villes espagnoles de Ceuta et Melilla comme territoires marocains sur une carte de l’ambassade alaouite en...

Google célèbre l’indépendance du Maroc

Pour célébrer le 67ᵉ anniversaire de l’indépendance du Maroc ce samedi 18 novembre, Google a créé un « doodle » aux couleurs de l’emblème national.

Le Maroc à l’Union européenne : Ceuta et Melilla sont des « villes marocaines »

Le Maroc a officiellement affirmé dans une note verbale à la Commission européenne que Ceuta et Melilla « sont des villes marocaines »

Ces articles devraient vous intéresser :

Google crée la panique au Maroc en dévaluant le dirham par rapport à l’euro

Certaines plateformes de conversion sur Google ont semblé indiquer mercredi une forte dépréciation du dirham par rapport à l’euro, suscitant une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, rassure Bank Al-Maghrib qui affirme que la...

Le patron de Google, Sundar Pichai, félicite le Maroc après sa qualification

Les messages de félicitations continuent après la qualification historique du Maroc en demi-finale du Mondial. Le PDG de Google, Sundar Pichai, a également salué cet exploit des Lions de l’Atlas.

Google s’acharne encore sur le dirham

Une semaine après un premier bug sur la valeur du dirham, Google a récidivé. Mercredi 25 janvier, dans l’après-midi, les internautes ont noté un changement dans la conversion de la monnaie marocaine en euro.

Google célèbre l’indépendance du Maroc

Pour célébrer le 67ᵉ anniversaire de l’indépendance du Maroc ce samedi 18 novembre, Google a créé un « doodle » aux couleurs de l’emblème national.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.