Le Maroc à l’Union européenne : Ceuta et Melilla sont des « villes marocaines »

28 mai 2023 - 10h03 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc a officiellement affirmé dans une note verbale à la Commission européenne que Ceuta et Melilla « sont des villes marocaines »

Dans ce document envoyé à l’institution européenne le 17 mai, le ministre marocain des Affaires étrangères a fustigé les « déclarations hostiles » au Maroc et aux « villes marocaines de Ceuta et Melilla » du vice-président de la Commission européenne, chargé de l’immigration, Margaritis Schinas, qui a défendu à plusieurs reprises que Ceuta et Melilla sont des frontières espagnoles et européennes.

À lire : Colère royale suite aux propos sur Ceuta et Melilla

Cette déclaration viole l’engagement pris le 2 février à Rabat par le Maroc et l’Espagne d’« éviter tout ce qui offense l’autre partie, surtout les questions touchant à leur souveraineté respective », faisant allusion au Sahara et aux deux villes autonomes, fait savoir El Pais. Pour le média espagnol, l’Union européenne est « mécontente » du Maroc, grande bénéficiaire de l’aide européenne, dont on « attend du respect et de la subtilité ».

À lire : Le Maroc finira par revendiquer Ceuta et Melilla

Schinas avait évoqué lors du récent Sommet européen de la sécurité et de la défense qui s’est tenu à Bruxelles la « stratégie hybride » du Maroc qui utilise l’immigration comme une « arme », faisant référence à la crise migratoire de mai 2021, où 10 000 migrants, des mineurs pour la plupart, sont entrés à Sebta.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

L’UE au Maroc : Ceuta et Melilla « sont des villes espagnoles »

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a réaffirmé que Ceuta et Melilla font partie de l’Espagne et...

« Après le Sahara, le Maroc s’en prendra à Ceuta et Melilla »

Le vice-président et ministre du Trésor des îles Canaries, Roman Rodriguez, a réitéré la position du gouvernement canarien sur le Sahara, à savoir la reconnaissance du droit à...

L’espagnolité de Ceuta et Melilla est non négociable avec le Maroc

Le candidat du Parti populaire au Congrès, Javier Celaya, a déclaré que l’Espagne doit réaffirmer à l’international sa souveraineté sur Ceuta et Melilla, tout en maintenant de...

Frontières de Sebta-Melilla : l’Espagne se plaint auprès de Google

L’Observatoire de Ceuta et Melilla a adressé une correspondance à la directrice de Google Espagne pour demander de reconsidérer le tracé des frontières des deux villes autonomes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».