Fusillade du café « La Crème » à Marrakech : peines de mort confirmées pour deux Néerlandais

19 janvier 2023 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La chambre criminelle de la cour d’appel de Marrakech a confirmé les peines de mort prononcées à l’encontre des auteurs de la fusillade de « La Crème » à Marrakech. Les deux Néerlandais G.E et J.G avaient été condamnés à la peine capitale pour leur rôle dans la fusillade ciblant ce café situé dans un quartier huppé de la ville ocre.

Cette affaire a suscité l’émoi dans la ville et au Maroc. Les peines prononcées incluent 15 ans de prison ferme pour Mustapha F., propriétaire du café, 8 ans de prison ferme pour son frère, 10 ans de prison pour J.T, considéré comme le cerveau derrière cette attaque, et des peines de détention provisoire pour trois autres personnes.

A lire : Des noms éminents de la Moccro Mafia cités dans la fusillade du café « La Crème »

Cette décision met fin à une procédure judiciaire qui a duré plusieurs années et qui a vu des peines sévères prononcées à l’encontre des responsables de l’attaque qui a causé la mort de deux innocents.

À noter que même si la justice marocaine prononce des peines de mort, elles ne sont plus exécutées dans le pays depuis une trentaine d’années et le pays s’achemine même aujourd’hui vers son abolition.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Procès - Peine de mort - Fusillade café à Marrakech

Aller plus loin

Des noms éminents de la Moccro Mafia cités dans la fusillade du café « La Crème »

Quatre ans après la fusillade du café « La Crème » à Marrakech, de nouveaux noms sont cités dans cette affaire. Il s’agit d’éminents membres de la Mocro Maffia ou mafia marocaine.

Un Marocain tué dans une fusillade dans le sud de l’Espagne

Un homme d’origine marocaine a été tué dans la nuit de samedi à dimanche à Séville, dans le sud de l’Espagne. On ignore pour l’instant les circonstances exactes de cette...

Fusillade du café "La Crème" à Marrakech : peine de mort requise

Le ministère public a requis la peine capitale à l’encontre de huit individus déjà condamnés en première instance pour leur implication dans la fusillade du café « La Crème » à...

Fusillade de « La Crème » à Marrakech : l’un des accusés relaxé

Seddik Rais, l’un des accusés dans l’affaire de la fusillade du café « La Crème » à Marrakech, a été relaxé mardi par la chambre criminelle près la cour d’appel.

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...