Rabat : lourdes peines pour viol collectif

7 janvier 2023 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Trois membres d’une bande criminelle ont écopé en appel de lourdes peines de prison pour l’enlèvement et le viol d’une mère et de ses quatre filles commis en 2020 dans un douar de Bouknadal, dans les environs de Salé.

Peine alourdie pour trois membres d’une bande criminelle poursuivis devant la chambre criminelle près de la cour d’appel de Rabat pour enlèvement, viols avec violence sous la menace d’armes blanches et torture. Condamné à 36 ans d’emprisonnement en première instance, ils ont écopé chacun de 25 ans de prison ferme en appel, fait savoir le quotidien arabophone Al Akhbar. Cette condamnation est l’aboutissement d’un processus judiciaire enclenché par le procureur général du roi. Insatisfait du verdict du tribunal de première instance, il avait fait appel. Une femme impliquée dans cette agression et condamnée à 2 ans de prison ferme en première instance, sera bientôt jugée en appel.

À lire : France : condamné pour viol mais innocent, un Marocain bientôt réhabilité

Les faits reprochés aux prévenus se sont déroulés en 2020. Les membres cagoulés d’une bande criminelle avaient violé une mère et ses quatre filles, résidant dans un douar de Bouknadal dans les environs de Salé. Quatre suspects, dont une femme, avaient été interpellés dans le cadre des investigations. Après leur présentation devant le juge, ils ont été incarcérés à la prison de Salé.

À lire : Le témoignage de l’accusatrice de Farid El Hairy, condamné pour viol et innocenté

Avant le viol collectif, l’une des victimes avait signalé aux gendarmes qu’elles avaient été menacées par une bande criminelle, mais ceux-ci n’avaient pas donné suite. Dans un communiqué, le procureur général du roi a indiqué que ces gendarmes sont poursuivis et seront jugés conformément à la loi.

Sujets associés : Rabat - Salé - Bouknadel - Criminalité - Violences et agressions - Enlèvement

Aller plus loin

Le témoignage de l’accusatrice de Farid El Hairy, condamné pour viol et innocenté

Plus de 20 ans après l’affaire de « viol et agression sexuelle sur mineure » pour laquelle le Marocain Farid El Haïry avait été condamné, son accusatrice est revenue sur les...

Un Marocain écope de cinq ans de prison pour viol par la Cour d’assises de Paris

La Cour d’assises de Paris a condamné, vendredi 5 mars, Abdellah O., un Marocain de 35 ans, reconnu coupable d’un viol, d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle à...

Kénitra : deux policiers arrêtés pour suspicion de viol sur mineure

Accusés de viol sur une fille âgée de moins de dix-huit ans, deux policiers exerçant dans le district de sûreté de Mehdia dans la province de Kénitra ont été arrêtés puis placés...

France : condamné pour viol mais innocent, un Marocain bientôt réhabilité

En France, Julie D., une jeune fille qui avait accusé en 1998 Farid, adolescent marocain, de viol et d’agression sexuelle, a fait des confessions déconcertantes qui innocentent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).