France : condamné pour viol mais innocent, un Marocain bientôt réhabilité

6 décembre 2022 - 20h49 - France - Ecrit par : S.A

En France, Julie D., une jeune fille qui avait accusé en 1998 Farid, adolescent marocain, de viol et d’agression sexuelle, a fait des confessions déconcertantes qui innocentent l’accusé. Un soulagement pour le garçon devenu père de famille, qui sera bientôt réhabilité.

Les faits remontent à décembre 1998. Julie, une lycéenne de quinze ans, fille d’un entrepreneur, avait accusé de « jeunes arabes » d’agression. Parmi ceux-ci, Farid, 17 ans, fils d’un ouvrier marocain et d’une employée d’école, un frère toxicomane en prison et lui déscolarisé, connu de la justice, sera accusé de viol. L’adolescent avait eu des problèmes avec Julien, le petit copain de Julie. Farid rejette en bloc les accusations de viol. « C’est pas vrai ! C’est impossible. Je n’ai jamais sauté de fille », avait-il clamé lors de son audition par les gendarmes. En 2003, la cour d’assises des mineurs condamne l’adolescent marocain pour « agressions sexuelles » et « viol ».

À lire : Un Marocain écope de cinq ans de prison pour viol par la Cour d’assises de Paris

Rongée par le remords, Julie a, après « un long travail sur » elle-même « en psychothérapie », reconnu en 2017 avoir menti. Elle avait envoyé une correspondance au Procureur de la République de Douai en ce sens. « Lors d’un procès qui a eu lieu à la cour d’assises de Douai, en 2003, je vous confesse avoir menti. Monsieur Farid E. n’a jamais commis d’actes d’agression sexuelle ou de viol sur ma personne », affirme-t-elle. Un mensonge qu’elle justifie par un souci de protéger sa famille. « L’enquête a eu lieu quand j’avais 15 ans, suite à une plainte de mes parents. Ils avaient eu connaissance de ces accusations par mon grand frère Antoine. Je me suis retrouvée dans un processus que je n’ai pas réussi à stopper. La vérité est la suivante : j’ai été victime d’incestes répétés de la part de ce grand frère, entre mes 8 et 12 ans. J’ai mis de longues années à sortir de ce déni. »

À lire : Mohamed Mustapha Tabet : l’effroyable parcours d’un commissaire violeur au Maroc

Cinq ans plus tard, juillet 2022, Farid, délégué syndical, reçoit un appel du commissariat : « venez, nous avons les preuves de votre innocence », rapporte Le Monde. Une joie immense pour ce père de famille qui est allé annoncer la bonne nouvelle à sa mère, à l’hôpital en soins palliatifs. Cette nouvelle ouvre la voie à son éventuelle réhabilitation. La cour de révision se penchera jeudi 8 décembre sur la demande formulée en ce sens.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Procès - Sexualité - Douai - Violences et agressions - MRE - Farid El Haïry 

Aller plus loin

Kénitra : deux policiers arrêtés pour suspicion de viol sur mineure

Accusés de viol sur une fille âgée de moins de dix-huit ans, deux policiers exerçant dans le district de sûreté de Mehdia dans la province de Kénitra ont été arrêtés puis placés...

Le témoignage de l’accusatrice de Farid El Hairy, condamné pour viol et innocenté

Plus de 20 ans après l’affaire de « viol et agression sexuelle sur mineure » pour laquelle le Marocain Farid El Haïry avait été condamné, son accusatrice est revenue sur les...

Mohamed Mustapha Tabet : l’effroyable parcours d’un commissaire violeur au Maroc

Il y a des légendes dans chaque domaine, et le crime n’y échappe pas. Le Maroc s’est un jour éveillé à l’ombre glaciale d’une telle figure. Son nom : Mohamed Mustapha Tabet,...

Rabat : lourdes peines pour viol collectif

Trois membres d’une bande criminelle ont écopé en appel de lourdes peines de prison pour l’enlèvement et le viol d’une mère et de ses quatre filles commis en 2020 dans un douar...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Séjour culturel au Maroc au profit de 600 enfants de MRE

600 enfants de Marocains résidant à l’étranger (MRE) bénéficient actuellement d’un séjour culturel au Maroc. L’édition de cette année se déroule en deux périodes, du 21 juillet au 3 août puis du 6 au 19 août, dans le site de l’Université internationale...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce port.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...