France : examen de la demande de réhabilitation d’un Marocain victime de dysfonctionnements judiciaires

9 décembre 2022 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Farid, un adolescent marocain accusé de viol et d’agression sexuelle sur Julie D., condamné en 2003 puis innocenté, sera bientôt réhabilité. Sa demande de réhabilitation est en cours d’examen devant la cour de révision.

Farid deviendra-t-il le douzième réhabilité depuis 1945 en France ? La cour de révision examine sa demande. « Il n’a eu de cesse pendant les premières années, pendant l’enquête, pendant l’instruction, pendant son procès, bien après, de dire ‘je suis innocent’, rappelle Franck Berton, l’avocat de Farid auprès de France Info. Mais il ne pouvait plus imaginer qu’un jour on pourrait revenir sur cette innocence et surtout la consacrer. Il ne l’a appris finalement qu’à l’été 2022, quand on lui a dit qu’elle (Julie) était revenue sur ses accusations. Elle dit ‘ce n’était pas vous’, elle dit que son violeur était son frère. Et elle s’excuse ».

À lire : France : condamné pour viol mais innocent, un Marocain bientôt réhabilité

Selon l’avocat de Farid et l’avocate de l’accusatrice, il y a eu des « dysfonctionnements » dans toute la chaîne judiciaire. « Quand Julie D. parle du viol, à 15 ans, elle va très mal. Elle se confie à des proches, mais elle ne dénonce pas son frère ‘pour protéger sa famille’. Elle accuse à tort, ce jeune de sa ville », commente Anne-Sophie Wagnon-Horiot, avocate de l’accusatrice. Julie « était bien victime », confirme-t-elle, faisant ainsi allusion aux expertises psychologiques et psychiatriques. « Mais pas de Farid El Haïry », souligne l’avocate.

À lire : Épinay-sur-Seine : une grave erreur de la justice à l’origine du meurtre de Bouchra

« La parole d’un enfant ou d’une adolescente veut dire quelque chose. Mais il faut analyser, creuser, vérifier. Il doit y avoir enquête », insiste-t-elle. L’enquête a été « scandaleuse et partiale » avec même « une dimension raciste », estime pour sa part Franck Berton.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Violences et agressions - Farid El Haïry 

Aller plus loin

Épinay-sur-Seine : une grave erreur de la justice à l’origine du meurtre de Bouchra

La quadragénaire marocaine Bouchra avait été poignardée à mort par son ex-compagnon alors qu’elle ignorait que celui-ci qui représentait une menace était sorti de prison après...

Un Marocain écope de cinq ans de prison pour viol par la Cour d’assises de Paris

La Cour d’assises de Paris a condamné, vendredi 5 mars, Abdellah O., un Marocain de 35 ans, reconnu coupable d’un viol, d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle à...

Le témoignage de l’accusatrice de Farid El Hairy, condamné pour viol et innocenté

Plus de 20 ans après l’affaire de « viol et agression sexuelle sur mineure » pour laquelle le Marocain Farid El Haïry avait été condamné, son accusatrice est revenue sur les...

La justice blanchit totalement le Marocain Farid El Haïry

La justice française a solennellement reconnu l’innocence du Marocain Farid El Haïry, condamné pour agressions sexuelles et viol aggravé sur mineure, le 19 décembre 2003.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.